NOUVELLES

Mondial-2014: incrédulité, tristesse et colère des supporteurs en Italie

24/06/2014 03:13 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Incrédulité, tristesse et colère: dans les rues de Rome, les tifosi n'en revenaient pas mardi de la défaite de l'Italie (1-0) face à l'Uruguay, qui l'élimine du Mondial, reconnaissant que leur équipe était nettement inférieure.

"L'arbitre a décidé du match. Je suis très déçu mais je dois reconnaître que l'Italie jouait mal", a ainsi déploré auprès de l'AFP Maurizio, Bolognais, venu voir le match sur un écran géant sur l'avenue des Forums impériaux au coeur de la Rome historique.

"Je ne m'y attendais pas. Ils ont perdu et c'est mérité parce qu'ils ont mal joué. Je suis en colère", a commenté pour sa part Chiara.

Pour Luca aussi, "c'était mérité que l'Italie perde et c'était mérité que l'Uruguay gagne, car c'est une très grande équipe".

Luca a encore critiqué le buteur attitré de l'Uruguay, Luis Suarez, qui a mordu le défenseur italien Chiellini en milieu de seconde période: "C'est un des meilleurs joueurs du monde, mais c'est un monstre, une bête", s'est-il exclamé.

Davide de son côté "espérait plus de l'Italie. Il lui manquait la vitesse, un peu plus de tactique, et surtout un peu plus de mordant".

Pour Domenico, il a d'abord manqué à la Squadra Azzurra "un peu de méchanceté, d'antagonisme pour arriver à égaliser" face à ses adversaires d'Amérique du Sud. "Nous avons joué trop peu: vingt sur quatre-vingt dix minutes, c'était insuffisant".

Bon joueur, Domenico souhaite "bonne chance à l'Uruguay pour aller de l'avant".

"Le milieu de terrain ne passait pas le ballon aux attaquants, et le choix des joueurs a été erroné depuis le début", a remarqué Flavio.

jlv/jta

PLUS:hp