NOUVELLES

Le cessez-le-feu doit être prolongé en Ukraine (Poutine)

24/06/2014 12:05 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Le cessez-le-feu en Ukraine doit être prolongé et déboucher sur des "négociations substantielles", a déclaré mardi à Vienne le président russe Vladimir Poutine.

"Sept jours, c'est à l'évidence insuffisant", a-t-il commenté au sujet du fragile cessez-le-feu proposé par Kiev et accepté par le chef d'un des bastions séparatistes.

Et si la paix des armes n'était pas suivie par "le début de négociations", par "la moindre tentative d'atteindre un accord avec l'est de l'Ukraine, alors tous ces efforts auraient été en vain, et il n'y aura pas de résultat", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue autrichien Heinz Fischer.

Juste avant de s'envoler pour la capitale autrichienne, le président russe avait demandé dans la matinée au Conseil de la Fédération, la chambre haute du Parlement russe, de lever l'autorisation d'intervenir militairement en Ukraine, qu'il avait sollicitée en mars.

"Je veux créer les conditions d'un processus pacifique", a-t-il expliqué à Vienne.

M. Poutine a promis que Moscou allait toutefois "continuer de protéger les Russes ethniques en Ukraine, ainsi que ceux, parmi les Ukrainiens, qui se sentent faire partie du monde russe au sens large."

"Nous ne ferons pas que surveiller ceci, nous réagirons également", a-t-il poursuivi: "J'espère que la force militaire ne sera pas nécessaire pour cela".

cs-bur/ilp/bir

PLUS:hp