NOUVELLES

Irak: au moins 19 civils tués dans des raids sur Baïji (responsables)

24/06/2014 06:00 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

L'armée de l'air irakienne a mené mardi des raids aériens sur plusieurs secteurs de la ville de Baïji au nord de Bagdad, tuant au moins 19 civils dont des femmes et des enfants, selon des responsables.

Des combats avaient lieu entre-temps entre rebelles et forces de sécurité dans le secteur qui abrite la plus grande raffinerie de pétrole du pays.

Selon un responsable à Baïji, à 200 km au nord de Bagdad, dix enfants et neuf femmes ont péri dans les raids survenus à l'aube contre des quartiers de la ville, et dix autres personnes ont été blessées.

Un médecin de l'hôpital local a confirmé que la plupart des victimes étaient des civils.

Les frappes ont visé les insurgés "qui se cachent dans les maisons dans les zones résidentielles", selon le responsable.

Et la chaîne officielle Iraqiya a en revanache fait état de 19 "terroristes" tués dans la raids à Baïji.

Les insurgés ont lancé dans la nuit une nouvelle offensive pour tenter de s'emparer de la raffinerie de pétrole située près de la ville de Baïji, mais ils ont été repoussés par les forces de sécurité, selon des responsables.

L'armée avait affirmé le 19 juin avoir repris le contrôle total de la raffinerie après 24 heures de combats.

Cet épisode avait affolé les marchés pétroliers qui suivaient de près l'offensive et son possible impact sur les exportations de brut irakien.

Il s'agissait d'un rare succès des forces armées après leur totale déroute aux premiers jours de l'offensive lancée le 9 juin par les insurgés menés par les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qui ont réussi à prendre de larges parties de quatre provinces et sont désormais à une centaine de kilomètres de Bagdad.

sf-mah/wd/feb/tp

PLUS:hp