NOUVELLES

GB: Le khat, classé parmi les drogues, devient illégal

24/06/2014 05:48 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Le khat, une plante aux effets euphorisants en provenance notamment d'Afrique de l'Est devient illégale mardi en Angleterre et au Pays de Galles, alors qu'elle est bannie depuis des années dans la plupart des pays de l'UE.

Essentiellement consommé par des membres des communautés éthiopienne, kényane et somalienne au Royaume-Uni, le khat a été classé parmi les drogues de classe C, ce qui en interdit l'importation, la vente et la possession.

La législation prévoit des peines de prison allant jusqu'à 14 ans pour les vendeurs et les producteurs de ces feuilles à mâcher.

Pour les simples consommateurs, les peines sont moins lourdes. "Si on vous contrôle en possession de khat, vous recevrez juste un avertissement dans un premier temps", a expliqué à l'AFP Nick Davies, inspecteur en chef de la police du district de Brent, à Londres. "La deuxième fois, vous recevrez une amende de 60 livres (75 euros)", a-t-il ajouté. A la troisième récidive "vous serez probablement arrêtés".

Deux raisons justifient l'interdiction du khat aux yeux du ministère de l'Intérieur : "Il s'agit d'aider les communautés locales à se protéger contre les potentiels préjudices sociaux et de santé liés au khat, et de s'assurer que le Royaume-Uni ne devienne pas une plaque tournante du trafic international".

Cette prohibition contredit l'avis du Conseil Consultatif sur l'abus des drogues, organisme gouvernemental consultatif, qui s'était prononcé en janvier dernier contre une interdiction de cette plante, faute de preuves suffisantes sur sa dangerosité.

En 2010, plus de 3.000 tonnes de khat ont été importées au Royaume-Uni, selon des statistiques officielles, ce qui a représenté plus de 2,9 millions de livres de taxes (3,6 millions d'euros) pour le gouvernement britannique. La plante, dont les feuilles doivent être consommées fraiches, transitait principalement par les aéroports londoniens de Gatwick et Heathrow.

Des quantités importantes de khat ont été saisies en 2013 entre le Royaume-Uni et la France, qui a interdit cette drogue en 1995. Sur les 49 tonnes saisies sur le territoire français, 18 ont été trouvées par les douanes chargées des contrôles transmanches.

Le khat est un arbuste présent en Afrique orientale et dans la péninsule arabique et qui procure des effets euphorisants similaires à ceux des amphétamines lorsque les feuilles sont mâchées.

mfm/dh/ros

PLUS:hp