NOUVELLES

Nouvelle-Écosse: John Leonard MacKean écope de deux ans de prison pour avoir agressé sexuellement un adolescent

24/06/2014 11:17 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT
PC

Un homme de la Nouvelle-Écosse reconnu coupable d'avoir séquestré et attaché un garçon de 16 ans dans une cabane écope d'une peine de deux ans de prison et de trois ans de probation.

Le juge Richard Coughlan a prononcé sa peine au palais de justice de Bridgewater, en Nouvelle-Écosse. M. MacKean purgera sa peine dans une prison fédérale. 

La peine de M. MacKean comprend également plus d'une dizaine de conditions. Une interdiction de posséder des armes pour une période de dix ans lui a été imposée. L'homme de 64 ans aurait pu écoper d'une peine allant jusqu'à 10 ans de prison.

John Leonard MacKean a été reconnu coupable le 21 mars 2014 d'avoir commis des agressions sexuelles et d'avoir communiqué dans le but d'obtenir des services sexuels d'une personne de moins de 18 ans. Les événements remontent à septembre 2012.

La Couronne satisfaite

La Couronne demandait 24 mois d'emprisonnement, suivi de trois ans de probation. On souhaitait également qu'il y ait une interdiction de port d'armes et que le coupable soit ajouté au Registre national des délinquants sexuels.

La Couronne a affirmé que l'un des facteurs les plus aggravants de cette cause est que le jeune a été attaché et qu'on lui ait bandé les yeux. 

L'avocat de la défense, Me Mike Taylor, a qualifié l'approche de « raisonnable » tout en disant que cela ne signifiait pas que la sentence ne pourrait pas être moins sévère.

Me Taylor a plaidé que l'accusé avait deux enfants d'âge adulte et qu'il n'avait aucun antécédent criminel. Il a d'ailleurs confié que M. MacKean prenait « beaucoup de médicaments ».

Avant que le juge ne prononce la peine de l'accusé, la mère de la victime a déclaré que les actes criminelles dont son fils a été victime l'ont profondément affecté. 

« Il se promène avec des couteaux, il ne fait plus confiance à personne. Vous avez violé son corps, son âme, son avenir » , a-t-elle dit avec émotion.  

Des événements difficiles

Durant le procès, la victime a confié avoir été enchaînée à un lit contre son gré pendant huit jours dans une cabane. Les événements se sont déroulés dans la région de Lunenberg, en Nouvelle-Écosse. La région en question est située à environ 130 km au sud-est d'Halifax. Le jeune aujourd'hui âgé de 17 ans aurait ensuite pris la fuite.

L'adolescent, qu'on ne peut identifier, a confié avoir eu les yeux bandés lorsque M. McKean l'agressait sexuellement.

Le tribunal a appris que l'ADN de M. MacKean a été retrouvé sur l'adolescent et sur le lit où il était enchaîné.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des prisons devenues hôtels de luxe