NOUVELLES

Assassinat Pastor en France: les auteurs présumés identifiés, piste familiale explorée

24/06/2014 11:23 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Les autorités françaises ont assuré mardi avoir identifié les auteurs présumés de l'assassinat en mai dans le sud de la France d'Hélène Pastor, riche héritière d'un empire de bâtisseurs qui ont façonné le paysage de Monaco.

Les enquêteurs ont procédé à "l'identification des deux suspects présents sur les lieux" du crime, a annoncé lors d'une conférence de presse le procureur de Marseille Brice Robin. Il a précisé pouvoir être "aujourd'hui assez affirmatif", en raison de trois éléments "probants": "l'étude des images" de vidéosurveillance, de Marseille à Nice, "en amont et aval des faits", la géolocalisation permise par les téléphones, et l'ADN de l'un des suspects, recensé au fichier des empreintes génétiques, retrouvée sur une bouteille de gel douche dans un hôtel de Nice où ils étaient descendus.

Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur, Mohamed Darwich, 64 ans, avaient été grièvement blessés le 6 mai devant un hôpital de Nice (sud-est) par un tireur embusqué. L'homme armé d'un fusil de chasse à canon scié avait fait feu à travers les vitres du véhicule avant de prendre la fuite en compagnie d'un complice. Le chauffeur avait succombé à ses blessures le 10 mai, Hélène Pastor est décédée le 21.

Entendue par les enquêteurs sur son lit d'hôpital peu avant sa mort, la très discrète héritière, qui se montrait peu lors des événements publics de la Principauté, n'avait donné aucune piste sur le mobile du crime, disant tout ignorer des raisons de l'attaque.

Femme au caractère bien trempé, Hélène Pastor s'était investie dans son travail et consacrait aussi beaucoup de temps à ses deux enfants, selon ses proches.

- Pas 'de mobile prédéfini' -

A ce stade, il n'y a pas "de mobile prédéfini" pour l'assassinat d'Hélène Pastor, a indiqué mardi Brice Robin. Il a confirmé l'arrestation de 23 personnes, dont la fille et le gendre de la victime, interrogés sous le régime de la garde à vue qui peut s'étendre jusqu'à vendredi.

Des "flux financiers suspects" ont été repérés sur les comptes de ce gendre, Wojciech Janowski, des flux "qui méritent des explications", a ajouté le procureur.

M. Janowski est consul honoraire de Pologne à Monaco depuis 7 ans, et ne bénéficie pas d'immunité diplomatique. Il a un casier judiciaire vierge, a précisé M. Robin.

Sylvia, la fille de la femme d'affaires, et épouse de M. Janowski, a été interpellée "uniquement pour les nécessités de l'enquête", a ajouté M. Robin, sans indiquer si elle était suspectée d'avoir commandité le crime avec son époux.

Les obsèques d'Hélène Pastor avaient été célébrées dans la plus grande discrétion à Monaco le 28 mai, en présence du prince Albert II, de la famille proche et de quelques anciens employés.

Une information judiciaire pour assassinat et tentative d'assassinat en bande organisée et association de malfaiteurs avait été ouverte le 20 mai.

L'empire monégasque de bâtisseurs, dont Hélène Pastor était l'une des héritières, a été fondé par son grand-père italien Jean-Baptiste, issu d'une famille pauvre de Ligurie (Italie), et développé ensuite par son père, Gildo.

Au fil des décennies, la famille a multiplié les constructions d'immeubles d'habitation et de bureaux, tout en gardant leur propriété extrêmement lucrative.

tlg-cho/prh/gg

PLUS:hp