NOUVELLES

Assassinat Pastor en France: la piste familiale explorée, le mobile toujours inconnu

24/06/2014 10:19 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

L'affaire Hélène Pastor, cette richissime femme d'affaires monégasque abattue en mai dans le sud de la France, reste mystérieuse en dépit de l'arrestation cette semaine de 23 personnes dont la fille et le gendre de la victime.

A ce stade, il n'y a pas "de mobile prédéfini" pour l'assassinat de Hélène Pastor, a déclaré lors d'une conférence de presse le procureur de la République de Marseille, Brice Robin.

Parmi les 23 personnes interpellées figurent deux hommes qui ont été identifiés grâce à la vidéosurveillance sur les lieux du crime, la téléphonie et des analyses ADN, a-t-il précisé.

Des "flux financiers suspects" ont par ailleurs été repérés sur les comptes du gendre de la milliardaire monégasque, Wojciech Janowski, des flux "qui méritent des explications", a ajouté le procureur.

M. Janowski est consul honoraire de Pologne à Monaco depuis 7 ans, et ne bénéficie pas d'immunité diplomatique. Il a un casier judiciaire vierge, a précisé M. Robin, qui s'exprimait devant la presse au côté de Christian Sainte, directeur interrégional de la police judiciaire chargée de l'enquête.

Sylvia, la fille de la femme d'affaires, et épouse de M. Janowski, a été interpellée "uniquement pour les nécessités de l'enquête", a ajouté M. Robin, qui devait tenir une nouvelle conférence de presse vendredi à l'issue des gardes à vue.

Selon des sources concordantes, les interpellations survenues lundi ont eu lieu à Nice et Marseille (sud), mais aussi à Rennes (ouest).

- L'une des familles les plus riches de Monaco -

Sollicité par l'AFP, l'avocat parisien de la famille Pastor, Hervé Temine, n'a pas souhaité jusqu'à présent réagir à l'arrestation de Sylvia Pastor et de son mari.

Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur, Mohamed Darwich, 64 ans, avaient été grièvement blessés le 6 mai devant un hôpital de Nice (sud-est) par un tireur embusqué. L'homme armé d'un fusil de chasse à canon scié avait fait feu à travers les vitres du véhicule avant de prendre la fuite en compagnie d'un complice. Le chauffeur avait succombé à ses blessures le 10 mai, Hélène Pastor est décédée le 21.

Les obsèques de cette dernière avaient été célébrées dans la plus grande discrétion à Monaco le 28 mai, en présence du prince Albert II, de la famille proche et de quelques anciens employés.

Entendue par les enquêteurs sur son lit d'hôpital peu avant sa mort, la riche et très discrète héritière, qui se montrait peu dans les événements publics de la Principauté, n'avait donné aucune piste sur le mobile du crime, disant ignorer tout des raisons de l'attaque.

Femme au caractère bien trempé, Hélène Pastor s'était investie dans son travail et consacrait aussi beaucoup de temps à ses deux enfants, selon ses proches.

Au moment de l'embuscade, elle venait d'ailleurs de rendre visite à son fils de 47 ans victime d'un grave accident vasculaire cérébral, Gildo Pallanca-Pastor, actif dans l'immobilier mais aussi PDG du constructeur de voitures de sport Venturi.

Une information judiciaire pour assassinat et tentative d'assassinat en bande organisée et association de malfaiteurs avait été ouverte le 20 mai.

Hélène Pastor était l'une des héritières d'un empire monégasque de bâtisseurs, fondé par son grand-père italien Jean-Baptiste, issu d'une famille pauvre de Ligurie (Italie), et développé ensuite par son père, Gildo.

La famille a largement façonné le paysage de la principauté, en bâtissant des immeubles d'habitation et des bureaux au fil des décennies, tout en gardant la propriété extrêmement lucrative de ses constructions.

tlg-cho/prh/bir

PLUS:hp