NOUVELLES

Une voiture solaire iranienne va participer à une course internationale aux Etats-Unis

23/06/2014 09:21 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Une voiture solaire construite par des étudiants iraniens est arrivée aux Etats-Unis pour participer à une course internationale après plusieurs semaines d'incertitudes, a annoncé lundi à l'AFP l'un des responsables du projet.

Les étudiants avaient essuyé plusieurs refus des compagnies aériennes opérant en Iran, celles-ci refusant d'expédier la voiture aux Etats-Unis sous peur de violer les sanctions américaines décrétées contre l'Iran.

"La voiture est arrivée il y a trois jours aux Etats-Unis et se trouve maintenant à Austin", au Texas, a dit Hassan Bahrami, un des membres de l'équipe de l'Université de Qazvin.

La voiture, baptisée Havin-2, a été conçue par 18 étudiants de cette université connue pour son savoir-faire, située à 140 km à l'ouest de Téhéran. Elle doit prendre le départ le 14 juillet de l'"American solar challenge", une course de 2.700 km à travers sept Etats américains entre Austin et Minneapolis (Minnesota).

Des universités prestigieuses comme le Massachusetts Institute of Technology (MIT) participent à la course.

"Nous ferons tous nos efforts pour terminer à une bonne place (...) Ce sera aussi une bonne occasion d'échanger des informations et nos expériences avec les étudiants des autres universités", a ajouté M. Bahrami.

"Nous sommes des scientifiques, je suis sûr que notre présence va un peu changer l'idée que les autres, notamment les Américains, ont de l'Iran", a-t-il souligné.

"Tout le monde va voir notre niveau scientifique et se rendre compte que les Iraniens cherchent à développer leur pays", a expliqué l'étudiant.

L'Iran et les Etats-Unis n'ont pas de relations diplomatiques depuis près de 35 ans. Depuis un an, les responsables des deux pays ont entamé un timide rapprochement par le biais de discussions sur le dossier nucléaire iranien.

Enfin, il a dénoncé des informations tronquées publiées récemment sur Facebook qui évoquaient l'annulation du projet.

"A ce moment-là, notre voiture solaire était déjà en train d'être transportée vers les Etats-Unis, mais cela n'a pas affecté le moral de l'équipe", a-t-il dit.

sgh/cyj/feb

PLUS:hp