NOUVELLES

Mondial-2014 - La Colombie vise le sommet, le Japon espère

23/06/2014 09:24 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

La Colombie, son billet déjà en poche pour les huitièmes de finale du Mondial-2014, visera la première place du groupe C contre le Japon, qui conserve un mince espoir de qualification, mardi (16H00 locales, 22H00 GMT) à Cuiaba.

Absent de la Coupe du monde depuis seize ans, les "Cafeteros" ont fait sensation depuis le début du Mondial brésilien avec des victoires sur la Grèce (3-0) et la Côte d'Ivoire (2-1) qui leur ont ouvert les portes de leur premier huitième de finale depuis 1990.

Un nul contre les Samouraïs leur suffirait pour terminer en tête, avec comme adversaire possible le Costa Rica, révélation du tournoi, l'Italie ou l'Uruguay (Gr.D).

Pour l'équipe asiatique entraînée par Alberto Zaccheroni, seul un succès peut donner une chance de qualification après un nul contre la Grèce (0-0) et une défaite devant la Côte d'Ivoire (2-1).

Après la victoire sur les Eléphants de Didier Drogba, l'entraîneur argentin de la Colombie José Pekerman s'était réjoui de compter six points sur six face à de "rudes adversaires".

"Notre présent, c'est le Japon, notre prochain rival, une équipe de taille mondiale, avec des antécédents importants en Coupe du monde et qui peut encore se qualifier", a déclaré Pekerman.

Privé de son attaquant-vedette Radamel Falcao, la Colombie s'est trouvé une âme avec son coéquipier de club à Monaco James Rodriguez, auteur de deux buts et qui porte le N.10 d'un de ses glorieux prédécesseurs, Carlos Valderrama, l'un des héros de 1990 avec René Higuita.

"Le responsabilité pèse plus sur moi, mais je ne suis pas seul", a confié Rodriguez. J'espère faire une bonne Coupe du monde. Pourquoi ne pourrions-nous pas être la révélation du tournoi?", a-t-il lancé.

Pour ce match, Pekerman devrait faire tourner ses troupes pour laisser souffler certains joueurs comme le vétéran (38 ans) Mario Yepes en défense centrale ou d'autres déjà avertis à l'image de son milieu de terrain Carlos Sanchez.

Côté japonais, la sélection est arrivée au Brésil avec de grandes ambitions après avoir terminé en tête de son groupe de qualifications devant l'Australie, mais déçoit jusqu'à présent.

Zaccheroni a déclaré qu'il n'était "pas satisfait du rendement de l'équipe ni des résultats". "Nous n'avons pas eu assez de vitesse, les joueurs ont joué avec le frein à main. Le problème est mental", selon le technicien italien.

Un seul but a été marqué pour ouvrir la marque contre la Côte d'Ivoire par Keisuke Honda et puis c'est tout!

Le milieu créateur de Manchester United Shinji Kagawa a été relégué sur le banc contre la Grèce et malgré son entrée en seconde période, le match s'est terminé par un 0-0. "Nous manquons d'idées," a-t-il admis devant les médias japonais.

jw-cl/dhe/fbx

PLUS:hp