NOUVELLES

Les jihadistes, une "menace existentielle" pour l'Irak, selon Kerry

23/06/2014 10:44 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat John Kerry a prévenu lundi à Bagdad que les jihadistes qui mènent une vaste offensive en Irak, représentaient une "menace existentielle" pour ce pays et affirmé que les Etats-Unis continueraient de soutenir les Irakiens.

"C'est le moment pour les dirigeants d'Irak de prendre des décisions", a dit lors d'une conférence de presse M. Kerry. "L'Irak fait face à une menace existentielle et les dirigeants irakiens doivent répondre à cette menace".

Il a affirmé que le soutien américain à l'Irak "sera intensif et soutenu", et d'ajouter: "si les leaders irakiens prennent les mesures nécessaires pour rassembler le pays, il sera plus "efficace".

Depuis le 9 juin, les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont mis la main sur Mossoul, deuxième ville d'Irak, une grande partie de sa province Ninive (nord), de Tikrit et d'autres secteurs des provinces de Salaheddine (nord), Diyala (est) et Kirkouk (nord), et tiennent désormais quatre villes d'Al-Anbar, Fallouja, Al-Qaïm, Rawa et Aana ainsi que partiellement celle de Ramadi.

jkb-psr/tp

PLUS:hp