NOUVELLES

Irak: l'UE veut la formation "d'urgence" d'un gouvernement d'union

23/06/2014 09:25 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

L'Union européenne a demandé "instamment" lundi qu'un gouvernement d'union soit "formé d'urgence" en Irak afin de trouver une solution à "la détérioration rapide" de la situation dans le pays.

Réunis à Luxembourg, les ministres des Affaires étrangères des 28 ont réaffirmé que l'UE était "fermement attachée à l'unité, à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Irak, qui sont essentielles pour la stabilité et le développement économique du pays et de la région".

Tout en apportant leur soutien à "la lutte contre le terrorisme", ils soulignent que "la réaction par les forces de sécurité doit s'accompagner d'une solution politique durable de la part du gouvernement irakien".

Pour cela, l'UE "demande instamment à tous les responsables politiques et à la justice" qu'un "gouvernement d'union, représentatif de la volonté de la population irakienne, soit formé d'urgence", précisent les ministres dans les conclusions de leur réunion.

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki souhaite se maintenir au pouvoir en dépit des critiques internationales qui l'accusent d'avoir mené une politique confessionnelle ayant marginalisé la minorité sunnite et préparé le terrain à l'offensive menée par des insurgés sunnites depuis le 9 juin.

L'UE demande également "à tous les acteurs de la région de contribuer aux efforts visant à favoriser la stabilité de l'Irak".

"J'espère que les voisins de l'Irak sont conscients qu'il est de leur propre intérêt que l'intégrité territoriale du pays soit garantie", a déclaré le ministre allemand Frank-Walter Steinmeier.

L'UE a par ailleurs décidé d'accroître de cinq millions d'euros son aide pour faire face à "la crise humanitaire" en Irak, marquée par "les déplacements massifs de civils en raison des combats".

jri/cb/mr

PLUS:hp