NOUVELLES

GP d'Autriche: - Baromètre des équipes: le retour en grâce des Williams

23/06/2014 06:52 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Le GP d'Autriche, 8e manche de la saison 2014 disputé dimanche à Spielberg (sud) a marqué le retour au premier plan de l'écurie Williams, avec la pole position de Felipe Massa ajoutée à la 2e place sur la grille de son coéquipier Valtteri Bottas.

En hausse:

- Mercedes-AMG: Rosberg 1er, Hamilton 2e

L'écurie allemande semble avoir trouvé la parade aux problèmes rencontrés lors du GP du Canada, le seul qui ait échappé à sa domination. Les passages au stand ont permis aux Flèches d'Argent de prendre les commandes. Elles ont été en mode gestion tout au long du GP: gérer les freins sur un circuit très exigeant, et gérer le moteur afin de ne pas connaître la même désillusion qu'au Canada. Résultat: 6e doublé en 8 GP.

- Williams: Bottas 3e, Massa 4e

"Si l'on regarde la situation de l'écurie il y a douze mois et celle de maintenant, je pense que l'on peut être fier de ce que l'on a réalisé", s'est réjoui Rob Smedley, patron de Williams. L'écurie de Sir Frank a dû attendre plus de deux ans pour retrouver le podium, depuis la victoire surprise de Maldonado au GP d'Espagne 2012. Elle jouera quasiment à domicile lors du prochain GP, à Silverstone.

- Ferrari: Alonso 5e, Räikkönen 10e

Alonso a encore été présent aux avant-postes pendant tout le week-end, seul pilote capable de s'immiscer un peu dans la lutte entre les Mercedes et les Williams sur le Red Bull Ring. Il échoue à une seconde de Massa, son ex-coéquipier, mais marque à nouveau de précieux points pour son écurie qui repasse devant Red Bull au championnat constructeurs. Räikkönen, décevant et déçu, a pris un seul point.

Stables:

- Force India: Pérez 6e, Hülkenberg 9e

Course jugée encourageante par le chef de l'écurie indienne, puisque les deux monoplaces sont entrées dans les points. Avec une fougue plus contenue, "Checo", 16e sur la grille de départ, a décroché une belle 6e place et même occupé la tête de la course pendant plusieurs tours, grâce à sa stratégie décalée. Signe que sa voiture était très rapide, il a aussi signé le tour le plus rapide en course. "Hulk" a de son côté souffert d'un rythme trop faible avec ses pneus tendres.

- McLaren: Magnussen 7e, Button 11e

L'écurie a fait un pari dans le choix des pneus pour améliorer les positions sur la grille de départ, et il s'est avéré partiellement bon. Magnussen a cédé la 6e place à Pérez dans les derniers tours, la faute à des pneus en plus mauvais état pour le Danois. Button a lui raté son départ mais a pu finir 11e, à trois secondes des points et de la Ferrari de Räikkönen.

- Caterham: Kobayashi 16e, Ericsson 18e

Les aménagements apportés sur les deux monoplaces de l'écurie russe depuis le Canada les ont rendues plus stables, pour lutter plus facilement avec les Marussia. Malheureusement, la stratégie de Kobayashi a dû être modifiée en cours de GP, face au choix à un seul arrêt de Bianchi sur Marussia. Les techniciens espèrent que ces améliorations leur permettront de rester compétitives sur les prochaines courses.

- Marussia: Bianchi 15e, Chilton 17e

La stratégie à un arrêt des deux pilotes de l'écurie russe a payé pour rester devant les Caterham. En revanche, la faible vitesse de pointe des monoplaces ne leur a pas permis de rester à proximité des Sauber, comme lors des précédentes courses, laissant un sentiment mitigé au patron de l'écurie.

En baisse:

- Red Bull: Ricciardo 8e, Vettel abandon

Voir Vettel, quadruple champion du monde, obligé de laisser passer un concurrent avec un drapeau bleu, l'image n'a rien d'habituel mais symbolise à elle seule le week-end catastrophique, à domicile, des monoplaces au taureau rouge, jamais dans le coup des essais libres à la course. Soucis d'électronique au départ pour Vettel, alors que Ricciardo ne pouvait pas espérer mieux que sa 8e place sur un tel circuit.

- Toro Rosso: Kvyat abandon, Vergne abandon

Déception pour l'écurie italienne dont les deux monoplaces n'ont pas franchi la ligne d'arrivée, alors qu'ils jouaient également à domicile, puisque propriété de Red Bull. La 7e place sur la grille de départ du Russe Kvyat avait donné des espoirs, mais un problème sur la suspension arrière de sa monoplace l'a contraint à l'abandon. Vergne a ressenti des problèmes dès les essais libres et a du s'arrêter à cause de problèmes de frein.

- Sauber: Sutil 13e, Gutierrez 21e

Le premier passage raté au stand d'Esteban Gutiérrez aura été fatal, le repoussant dans les profondeurs du classement. Un problème de communication avec Adrian Sutil, rappelé au stand, lui a ensuite fait perdre beaucoup de temps. Le Mexicain sera par ailleurs rétrogradé de 10 places sur la grille de départ de Silverstone, après son incident dans les stands.

- Lotus: Maldonado 12e, Grosjean abandon

Deuxième Grand Prix de suite très compliqué pour les Lotus. Sur le circuit vallonné de Spielberg, les deux voitures ont éprouvé des difficultés avec leur système de freinage. Grosjean a dû jeter l'éponge, tandis que Maldonado a tant bien que mal rallié l'arrivée.

tba/dlo/ep

PLUS:hp