NOUVELLES

Cellule d'Al-Qaïda: 7 ans de prison pour six Arabes jugés aux Emirats

23/06/2014 09:31 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

La Cour de sûreté de l'Etat d'Abou Dhabi a condamné lundi six ressortissants arabes à sept ans de prison chacun pour leur appartenance à une cellule d'Al-Qaïda, créée aux Emirats arabes unis pour soutenir et financer le Front Al-Nosra, la branche du réseau en Syrie.

Selon le verdict, cité par l'agence officielle Wam, un autre membre du groupe, jugé par contumace, a été condamné à la prison à vie alors que deux autres prévenus ont été acquittés, faute de preuves.

Les jugements de la Cour d'appel sont définitifs et les personnes condamnées seront, selon l'agence, expulsées une fois leur peine purgée.

Les neuf membres du groupe, âgés de 22 à 44 ans, sont cinq Tunisiens, deux Palestiniens --dont celui jugé par contumace--, un Jordanien et un Libanais, selon la presse locale.

Selon l'acte d'accusation, sept d'entre eux étaient poursuivis pour "appartenance au réseau terroriste Al-Qaïda", "création aux Emirats d'une cellule pour promouvoir les idées" du réseau et "affiliation au Front Al-Nosra, en lutte contre le gouvernement syrien".

Ils étaient également accusés de "collecte de fonds en faveur du Front Al-Nosra (...) pour financer des actes terroristes", selon la presse.

Les deux autres, un Jordanien et un Tunisien, étaient jugés pour avoir "créé et dirigé" un site internet de propagande d'Al-Qaïda.

Les autorités émiraties avaient annoncé en avril 2013 le démantèlement de la cellule d'Al-Qaïda, une première dans le pays qui a été épargné par la vague de contestation populaire dans le monde arabe et où aucun attentat lié au terrorisme n'a été signalé.

bur/mh/tm/sw

PLUS:hp