NOUVELLES

Bell Média prévoit devoir faire jusqu'à 120 mises à pied cet été

23/06/2014 05:09 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT
CP

TORONTO - Bell Média prévoit supprimer jusqu'à 120 emplois à Toronto en raison de la «pression financière» à laquelle sont soumis ses services publicitaires et de télévision payante.

La division de radio et de télévision de BCE (TSX:BCE) dit avoir informé le ministre fédéral du Travail des mises à pied, qui auront lieu cet été.

Un porte-parole de Bell Média, Scott Henderson, a refusé de préciser dans quels services les coupes auraient lieu, se limitant à indiquer, dans une déclaration transmise par courriel, qu'aucun emploi ne serait retranché dans le secteur de la radio.

Bell Média détient plusieurs chaînes de télévisions, dont le réseau CTV, les chaînes sportives RDS et TSN, le Canal Vie, le Canal D et Super Écran.

Les groupes de médias canadiens font état depuis plusieurs mois de ralentissement dans leurs secteurs publicitaires. En avril, le président de Rogers Media, Keith Pelley, avait indiqué au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) que l'industrie connaissait d'importants changements sur une courte période de temps.

BCE doit dévoiler ses résultats financiers pour le deuxième trimestre en août.

En incluant toutes ses chaînes télévisées et ses stations de radio, Bell Média compte environ 2400 employés dans la région de Toronto et environ 6500 employés à travers le pays.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les radiodiffuseurs publics les mieux financés par habitant