NOUVELLES

Afrique du Sud/mémorial Mandela: des responsables locaux arrêtés pour détournement de fonds

23/06/2014 03:28 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Le maire et deux responsables de la ville sud-africaine de Buffalo City (sud-est) ont été arrêtés lundi pour corruption, accusés d'avoir détourné des fonds destinés au mémorial Nelson Mandela, ont indiqué la police et le gouvernement local.

Le maire de Buffalo City, Zukiswa Ncitha, son adjoint Temba Tinta - tous deux membres du parti ANC au pouvoir--, et le président du conseil municipal Luleka-Simon Ndzele ont été libérés sous caution dans la journée de lundi.

"Ces arrestations sont liées à l'affaire du mémorial Nelson Mandela, qui fait actuellement l'objet d'une enquête", a déclare le gouvernement local dans un communiqué.

Les trois hommes sont poursuivis pour "fraude, corruption et blanchiment d'argent" à l'occasion du transport de personnes jusqu'au mémorial, a déclaré à l'AFP le chef de la police d'élite sud-africaine Paul Ramaloko.

L'examen de l'affaire a été reporté au 1er septembre pour permettre de nouvelles investigations, selon la police.

Des partis d'opposition avaient réclamé une enquête sur la manière dont l'argent des contribuables débloqué pour le mémorial Mandela avait été utilisé, après des informations selon lesquelles une partie des fonds avait été détournée.

Le Congrès national africain (ANC) a dit avoir noté les "graves accusations" contre plusieurs de ses membres. Son porte-parole Keith Khoza a précisé à l'AFP qu'un haut responsable du parti, un secrétaire régional, faisait partie des personnes arrêtées dans le cadre de cette affaire.

sn/sd/sba

PLUS:hp