NOUVELLES

Afrique du Sud: fin de la grande grève du platine, reprise du travail mercredi

23/06/2014 11:16 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

La fin de la grève paralysant les principales mines de platine d'Afrique du Sud depuis janvier a été annoncée lundi par le syndicat radical Amcu à l'origine de ce conflit salarial sans précédent, lors d'un meeting près de Rustenburg (nord), a constaté une journaliste l'AFP.

"En acceptant la proposition salariale, vous nous donnez le pouvoir de signer. Demain (mardi) nous allons signer l'accord, ce qui signifie que la grève est officiellement terminée et que les salariés reprendront le travail mercredi", a lancé le leader d'Amcu Joseph Mathunjwa devant des dizaines de milliers de mineurs venus l'écouter.

Il avait auparavant longuement détaillé, entreprise par entreprise, le contenu de l'accord pour chaque catégorie de mineurs et que ces derniers ont accepté par acclamations.

"Oui, oui", ont-ils hurlé en choeur. "Signe, signe, signe", ajoutaient-ils, épuisés par des mois de privation et une grève qui restera dans les annales comme la plus longue de l'histoire minière sud-africaine.

"Les entreprises ont accepté l'essentiel de nos demandes", a affirmé le leader syndical, en rupture avec la puissante confédération syndicale du Cosatu proche de l'ANC au pouvoir.

"Cela n'a pas été facile (..), a-t-il ajouté en admettant que tous les mineurs n'obtiendront pas le fameux graal des 12.500 rands mensuels (880 euros environ) réclamés.

"Mais beaucoup vont facilement l'atteindre" durant la période, a-t-il certifié, laissant entendre que l'accord qu'il s'apprête à signer portera sur trois ans, et non cinq comme souhaité par le patronat.

Depuis le début du mouvement, le mot d'ordre d'Amcu est d'obtenir 12.500 rands de salaire de base pour les moins qualifiés, soit une forte hausse à la fois en termes réels (+150%) et en termes symboliques puisque c'est le montant revendiqué par les mineurs depuis la tuerie de Marikana en 2012 quand la police a abattu 34 mineurs en grève.

Plus de 70.000 mineurs travaillent dans la région de Rustenburg, à environ 100 km à l'ouest de Johannesburg, pour les trois premiers producteurs mondiaux de platine, respectivement Anglo American Platinum, Impala Platinum et Lonmin dont l'activité est paralysée depuis le 23 janvier.

sk-clr/sba

PLUS:hp