NOUVELLES

Yémen: Al-Qaïda tue deux personnes pour pratique de la sorcellerie

22/06/2014 03:27 EDT | Actualisé 21/08/2014 05:12 EDT

Deux habitants du sud-est du Yémen ont été tués par balles par des membres d'Al-Qaïda qui les accusaient de pratiquer la sorcellerie et la magie, interdites en islam, selon une source de sécurité.

Les deux meurtres ont eu lieu samedi soir à Chehr, une localité du Hadramout, où des hommes armés à moto ont tiré sur Omar Abdelhafedh, le touchant mortellement, avant de revenir quelques heures plus tard sur le lieu de leur crime pour abattre Saïd al-Hadhrami, un coiffeur, a-t-on ajouté de même source.

Al-Qaïda a mis a exécution de récentes menaces contre les deux hommes, qu'il accusait de "pratiquer la sorcellerie et la magie", a indiqué la même source.

Le réseau extrémiste est actif dans le sud et l'est du Yémen après avoir profité de l'affaiblissement du pouvoir central en 2011 à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer son emprise dans le pays.

Outre ses fréquentes attaques meurtrières contre la police et l'armée, Al-Qaïda a, au nom de la loi islamique, exécuté ces dernières années au Yémen plusieurs personnes accusées de sorcellerie ou d'homosexualité. D'autres ont été amputées de la main après avoir été accusées de vol.

faw/tm/hj

PLUS:hp