NOUVELLES

Pyongyang accuse une ministre australienne d'être un "larbin" des Etats-Unis

22/06/2014 10:16 EDT | Actualisé 22/08/2014 05:12 EDT

La Corée du Nord a accusé dimanche la ministre australienne des Affaires étrangères Julie Bishop d'être un "larbin" des Etats-Unis, après que celle-ci a critiqué le leader nord-coréen Kim Jong-Un dans une interview.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a déclaré que son homologue australienne n'était "rien de plus qu'un larbin qui applique la politique hostile des Etats-Unis" envers Pyongyang.

La Corée du Nord "ne pardonnera jamais mais punira fermement quiconque osera calomnier la dignité de sa direction suprême", a affirmé un porte-parole du ministère à l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA sans donner plus de détail.

La semaine dernière, Mme Bishop avait critiqué Kim Jong-Un et sa course à l'armement nucléaire sur l'antenne de la radio Voice of America.

La ministre australienne se disait "très préoccupée" par les politiques adoptées par le leader nord-coréen, est-il rapporté sur le site de Voice of America.

Kim Jong-Un peut "difficilement revendiquer une légitimité de leader" alors que son régime brave les normes internationales, avait-elle ajouté.

Mme Bishop avait exhorté le numéro un nord-coréen à abandonner les armes atomiques et à respecter les droits de son peuple.

La Corée du Nord rejette toute critique de son leader, descendant de la dynastie au pouvoir depuis la création du pays en 1948.

Pyongyang a également indiqué qu'il n'avait aucune intention d'abandonner son programme d'armement nucléaire.

bur/sm/jom/cgu/plh

PLUS:hp