NOUVELLES

Mondial-2014: l'Argentine a mal joué, Messi a évité la honte

22/06/2014 10:15 EDT | Actualisé 22/08/2014 05:12 EDT

La presse argentine a fustigé dimanche la prestation de son équipe nationale au lendemain de la victoire laborieuse (1-0) contre l'Iran au Mondial, soulignant que seul Lionel Messi avait permis d'éviter "la honte" d'un match nul.

"Un but, et rien de plus", a titré le journal La Nación, jugeant que "l'Argentine a très mal joué face à une faible équipe d'Iran; le gardien (Sergio) Romero a été l'homme du match et le N.10 (Messi), absent pendant toute la rencontre, est apparu décisif".

"Messi a sauvé l'Argentine dans un des pires matches de son histoire", a ajouté le journal.

Selon La Nación, "le but a permis d'éviter la honte, mais pas le sentiment d'ensemble laissé par l'équipe dirigée par (Alejandro) Sabella, avec trop d'erreurs individuelles, une équipe divisée et qui est toujours en construction".

Clarín s'est invité dans le concert de critiques, en estimant que Romero "a été l'homme du match dans une équipe sans jeu".

"Messi casse le schéma (tactique) et résoud tous les problèmes. Quand la sélection s'est emmêlée les pinceaux face à l'Iran, pressée par le temps et proche d'un match nul honteux, la +Pulga+ a inventé le but de la victoire. Plus que jamais, les espoirs de l'Argentine reposent sur son génie".

"Messi est apparu au moment nécessaire et en une minute le pays a explosé (de joie). Un but à la Maradona qui nous a sauvés de la honte", a ajouté Olé, tandis que le journal populaire Crónica a publié une photo de Messi célébrant son but avec, pour seule légende, "le sauveur".

sa/jta/dhe

PLUS:hp