POLITIQUE

Léo Bureau-Blouin est élu président de l'aile jeunesse du Parti québécois

22/06/2014 03:59 EDT | Actualisé 22/08/2014 05:12 EDT
CP

L'ex-député Léo Bureau-Blouin a été élu sans opposition à la tête du conseil des jeunes du Parti québécois dimanche.

Quatorze candidats avaient soumis leur candidature pour un total de neuf postes à pourvoir au comité exécutif de l'aile jeunesse, mais Léo Bureau-Blouin était le seul candidat à la présidence de l'organisme.

Devant une centaine de jeunes militants, réunis à l'Université Laval, Léo Bureau-Blouin a prononcé un discours axé sur la souveraineté, un élément qu'il veut ramener à l'avant-plan. Il dit vouloir renouveler le discours souverainiste pour inciter les jeunes de moins de 35 ans à voter pour le PQ.

Pour la légalisation de la marijuana

Les jeunes péquistes se sont positionnés également sur une grande variété de sujets. En tout, 75 propositions ont été présentées au cours de la plénière. 

L'aile jeunesse s'est notamment prononcée contre le renversement du flux de la ligne 9 d'Enbridge. Les militants se sont également prononcés en faveur de la légalisation et de la nationalisation de la marijuana, de l'instauration d'un cours de formation civique en quatrième et cinquième secondaire et de l'ajout de loyers à prix modique réservés aux étudiants. 

Les jeunes se sont également en faveur de l'étude du projet de primaires ouvertes pour la course à la chefferie du PQ, une idée qu'appuie Léo Bureau-Blouin.

« J'aimerais pouvoir ouvrir la course à la chefferie à tous les souverainistes du Québec. [...] Le PQ doit tendre la main à l'ensemble des souverainistes. Ces gens attendent un signal fort pour revenir s'impliquer au sein du PQ », dit-il. 

Le nouvel exécutif national des jeunes est constitué de Léo Bureau-Blouin, Vincent-Gabriel Langlois, Stéfanie Tougas, Alexandre Banville, Mathieu Morin, Ariane Cayer, Odette Lavigne, Guillaume Rousseau et Rosie-Anne Roussel Vallières. Leur mandat est d'une durée d'un an et peut être renouvelé.