NOUVELLES

Arabie: des chiites condamnés pour atteinte au drapeau

22/06/2014 10:52 EDT | Actualisé 22/08/2014 05:12 EDT

Un tribunal saoudien a condamné dimanche cinq jeunes chiites à des peines de trois à six ans de prison pour atteinte au drapeau national lors des troubles de 2011-2012 dans la province orientale du royaume.

Les cinq jeunes ont été condamnés pour avoir descendu le drapeau saoudien sur l'une des écoles de Qatif (est) et l'avoir remplacé par une bannière noire, emblème des chiites, selon une source officielle.

Il leur était également reproché d'avoir remplacé sur une plaque officielle la mention "Royaume d'Arabie saoudite" par "Royaume de Qatif de demain".

Les procès de chiites impliqués dans des troubles ont démarré au printemps 2013. Des dizaines de personnes ont été condamnées à de lourdes peines de prison, et certaines à la peine de mort.

Des manifestations dans la province orientale, où se concentre la majorité des quelque deux millions de chiites saoudiens qui se plaignent de discrimination de la part du pouvoir sunnite, avaient éclaté en même temps en 2011 que le début d'un mouvement de contestation à Bahreïn, pays voisin où la majorité chiite est dirigée par une dynastie sunnite.

Les manifestations avaient pris une tournure violente en 2012 et les heurts entre la police et les manifestants ont fait 24 morts, dont au moins quatre policiers, selon des militants saoudiens.

La tension était retombée en août 2102 lorsque sept principaux dignitaires chiites de Qatif avaient annoncé accueillir favorablement l'appel du roi Abdallah à la création d'un centre de dialogue interconfessionnel entre sunnites et chiites.

aa/mh/fcc

PLUS:hp