NOUVELLES

Tournées - Australie-France: déclarations

21/06/2014 04:18 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

Thierry Dusautoir, capitaine du XV de France: "On a quand même souffert durant les vingt premières minutes, ils ont imposé leur rythme en étant plus réactifs. Ils ont marqué des essais assez facilement. On n'a pas eu les mêmes ressources que la semaine dernière pour être plus dominateurs au contact et plus précis sur ce que l'on avait choisi de faire. On a subi la majeure partie du match. Je pense qu'ils étaient plus dynamiques que nous, toujours dans l'avancée. On essayait de réorganiser notre défense mais on n'a pas réussi à mettre des plaquages positifs. On n'avait tout simplement pas l'énergie pour le faire. (sur son record de capitanats) C'est la plus mauvaise façon de le célébrer. J'espère connaître des jours meilleurs sous le maillot Bleu avec le capitanat. Aujourd'hui, je n'ai pas la tête à me réjouir de quoi que ce soit. (inquiet pour l'avenir ?) Je sais que l'équipe de France a la capacité de réagir sur une préparation de Coupe du monde. Mais je sais que l'on ne nous prépare pas au mieux pour les échéances intermédiaires. Ca fait 13 ans que je suis professionnel et 13 ans que c'est comme ça."

Ewen McKenzie, sélectionneur de l'Australie: "C'était mieux du point de vue de l'attaque (que le match de Melbourne remporté 6 à 0) même si parfois on s'est montré un peu trop enthousiaste. On a eu la possession, l'occupation et les occasions. Les intentions étaient bonnes mais on s'est parfois emmêlé les pinceaux dans la réalisation. Mais on a emmagasiné de la confiance. (sur la venue des All Blacks en août pour l'ouverture du Four nations) C'est dans sept semaines et on aura le temps de se pencher dessus en termes tactiques. On voulait d'abord se concentrer sur la France que l'on surveillait depuis le Tournoi des six nations. On voulait d'abord passer ce cap. Ces trois victoires contre la France étaient la meilleure chose qui pouvait nous arriver avant d'affronter les All Blacks ."

Michael Hooper, capitaine de l'Australie: "On avait besoin d'être bons en conquête pour s'en sortir et on s'est améliorés sur ce plan. Il y a eu des moments un peu brouillons durant le match que l'on pourrait améliorer avant le Four Nations. On a été meilleurs que la semaine dernière et on a donc réussi à leur laisser moins le ballon. On a aussi été plus efficaces. On leur a vite mis la pression et on a réussi à prendre le score tôt. Quand vous voyez le tableau d'affichage gonfler, c'est dur de revenir et vous commencez à tenter des choses difficiles. La France a une très bonne troisième ligne, capable de mettre une grosse pression et de se déplacer avec la balle. C'était bien de pouvoir s'étalonner contre elle car ce sera le même type de niveau en troisième ligne lors du Four nations."

jmt/ig

PLUS:hp