NOUVELLES

Bélarus: l'UE salut la libération d'un dissident et demande à Minsk de faire plus

21/06/2014 04:37 EDT | Actualisé 21/08/2014 05:12 EDT

L'Union européenne a salué samedi la libération surprise du défenseur des droits de l'homme Ales Beliatski et a demandé au gouvernement du Bélarus de faire de même pour tous les prisonniers politiques.

La libération de M. Beliatski, après 3 ans de prison, "est un pas important franchi par les autorités du Bélarus et devrait être suivi sans délai par la libération de tous les prisonniers politiques", déclare un communiqué diffusé par les services de Catherine Ashton, la chef de la diplomatie de l'UE.

La libération de tous les prisonniers politiques et le rétablissement de leurs droits civiques pourraient "contribuer à améliorer les relations entre l'Union européenne et le Bélarus", souligne le communiqué.

En octobre, l'UE a renouvelé ses sanctions contre ce proche allié de Moscou, estimant que le régime du président Alexandre Loukachenko n'avait pas fait assez de progrès en matière de droits de l'Homme.

Quelque 200 personnes et 25 entités tombent sous le coup de ces sanctions qui se traduisent par un gel des avoirs et une interdiction de voyager dans l'UE.

ccr/vog/plh

PLUS:hp