NOUVELLES

France/intermittents du spectacle: appel à la grève, menace sur les festivals

20/06/2014 08:14 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

Le syndicat CGT-Spectacle, fer de lance du mouvement des intermittents du spectacle en France, a appelé vendredi à poursuivre la grève pour tout le mois de juillet, faisant peser une lourde menace sur les festivals d'été, en premier lieu celui d'Avignon.

Cette décision survient au lendemain de l'annonce de nouvelles mesures du gouvernement pour tenter d'apaiser la colère des intermittents qui protestent contre la réforme de leur régime d'assurance chômage.

"Si le gouvernement ne nous entend pas pour sortir un plan d'apaisement équilibré et durable qui prenne en compte nos propositions, l'été ne se passera pas normalement !", a mis en garde le syndicat, appelant à une "grève massive" le 4 juillet, jour de l'ouverture du festival d'Avignon.

Jeudi soir, le Premier ministre français Manuel Valls a opposé une fin de non-recevoir à la principale revendication des intermittents, en confirmant que le gouvernement allait agréer la nouvelle convention d'assurance-chômage, qui doit entrer en vigueur le 1er juillet et durcit leurs conditions spécifiques d'indemnisation.

Il a toutefois annoncé que la mesure la plus contestée, le différé dans le versement des indemnisations des intermittents, serait "neutralisée" par l'Etat. M. Valls a également chargé une nouvelle mission de remettre à plat le système de l'intermittence avec l'ensemble des acteurs concernés (partenaires sociaux, Etat, intermittents, parlementaires...) d'ici la fin de l'année.

ber/na/alc/nou/jeb

PLUS:hp