NOUVELLES

Deux Iraniens condamnés à de la prison pour espionnage

20/06/2014 08:28 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

Deux Iraniens ont été condamnés à des peines de prison pour espionnage au profit des services britanniques du renseignement et d'Israël, a rapporté vendredi l'agence officielle Irna.

"Après une vaste enquête, le premier accusé a été condamné à 10 ans de prison ferme" pour espionnage au profit du MI6 britannique, et "son dossier est actuellement devant la cour d'appel", a déclaré Yadollah Movahed, le procureur de Kerman (sud).

Le second condamné "avait pris contact avec l'ambassade d'Israël en Thaïlande et en Turquie et leur avait fourni des informations. Il a été jugé et condamné à cinq ans de prison ferme", a-t-il ajouté.

En décembre dernier, lors de l'arrestation du premier condamné, un responsable avait affirmé qu'il avait "rencontré des officiers des services britanniques du renseignement en personne à onze reprises, à l'intérieur du pays et à l'étranger" et leur avait fourni des renseignements.

Londres vient d'annoncer la réouverture de son ambassade à Téhéran, fermée en 2011 après une violente attaque de groupes islamistes qui l'avaient saccagée.

Par ailleurs, onze personnes ont été condamnées à des peines de prison allant d'un an à onze ans pour "avoir fourni des informations à des médias hostiles et avoir été contact avec la BBC en persan", a déclaré M. Movahed.

"Ces peines ne sont pas définitives", a-t-il affirmé précisant que dans cinq dossiers "la peine avait été suspendue".

Certaines de ces personnes se trouvent en prison, a précisé le même responsable.

Selon la loi iranienne, il est interdit d'avoir des contacts avec les médias en persan qui émettent depuis l'étranger, notamment la BBC en persan.

De nombreux Iraniens regardent les chaînes satellitaires notamment la BBC en persan ou la VOA (Voix de l'Amérique) qui émettent depuis l'étranger. Selon le ministre iranien de la Culture, 70% des habitants de la capitale regardent les chaînes satellitaires, alors que la possession de paraboles et d'équipements pour recevoir ces télévisions est normalement interdite en Iran.

sgh/faa

PLUS:hp