NOUVELLES

Bayer reçoit l'autorisation du Japon pour une nouvelle indication de son anticancéreux Nexavar

20/06/2014 03:43 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

Le laboratoire pharmaceutique allemand Bayer a annoncé vendredi avoir reçu l'autorisation du Japon pour commercialiser son médicament Nexavar dans une nouvelle indication, à savoir les cancers différenciés de la thyroïde.

Ce traitement oral, aussi connu sous le nom de Sorafenib, est destiné aux patients souffrant d'un cancer différencié de la thyroïde, qu'il soit localisé ou métastatique, et réfractaire au traitement à l'iode radioactif.

"Il s'agit de la troisième indication pour le Nexavar, qui a déjà été approuvé dans plus de 100 pays à travers le monde pour la prise en charge des patients atteints de carcinome hépatocellulaire et de carcinome avancé des cellules rénales", souligne le groupe de Leverkusen (ouest de l'Allemagne).

Bayer avait déjà obtenu une autorisation du même ordre aux Etats-Unis en septembre 2013 et dans l'Union européenne en mai 2014.

bt/clp/mcj

BAYER

PLUS:hp