NOUVELLES

USA: des scientifiques peut-être exposés à la maladie du charbon

19/06/2014 05:15 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

Quelque 75 scientifiques américains auraient pu être exposés accidentellement à des bactéries de la maladie du charbon et sont traités par précaution avec des antibiotiques, ont indiqué jeudi les autorités sanitaires, tout en jugeant très faible le risque de contamination.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) expliquent dans un communiqué cette possible infection par le fait que "les mesures de sécurité établies dans les laboratoires maniant ces bactéries n'ont pas été suivies", à Atlanta, dans le sud-est des Etats-Unis, où les CDC ont leur siège.

"A titre de précaution, les CDC prennent des mesures actives pour protéger la santé de tous ceux qui sont concernés. Cela inclut la prise d'antibiotiques par le personnel qui a été potentiellement exposé", précisent-ils insistant sur le fait que "le risque est très faible".

Les CDC pensent aussi que les autres membres de son personnel, leurs familles ainsi que le reste de la population ne sont pas en danger.

Les échantillons potentiellement infectieux de la maladie du charbon ont été transportés et utilisés pour des expériences dans trois laboratoires des CDC qui ne sont pas équipés pour manipuler ces bactéries.

Les employés de ces laboratoires, pensant que ces bactéries avaient été inactivées, ne portaient pas de combinaisons de protection.

Les responsables de la sécurité des laboratoires des CDC ont aussi déterminé qu'entre le 6 et le 13 juin, des manipulations effectuées dans deux de ces trois laboratoires pourraient avoir laissé s'échapper des spores des bactéries.

Les laboratoires et les couloirs ont été décontaminés et seront rouverts quand il seront jugés sûrs, précisent aussi les CDC.

La maladie du charbon ou anthrax, est une infection aiguë qui touche aussi bien l'animal que l'homme. La bactérie responsable (Bacillius anthracis) peut être aussi utilisée comme arme bactériologique.

js/gde

PLUS:hp