NOUVELLES

Takeda abandonne le développement de l'Orteronel (cancer de la prostate)

19/06/2014 03:07 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

Le groupe pharmaceutique japonais Takeda a annoncé jeudi qu'il abandonnait le développement d'un traitement contre le cancer de la prostate appelé Orteronel (TAK-700) au Japon, aux Etats-Unis et en Europe, à cause de résultats décevants, bien qu'étant parvenu en phase d'essai sur des patients.

Lors de tests cliniques portant sur des cas de cancer de la prostate métastatique résistant à la castration, ce traitement n'a pas donné des résultats suffisamment concluants pour aller plus loin compte tenu en outre de l'existence d'autres thérapies, a jugé Takeda.

Le groupe a pu constater que l'Ortenorel combiné à un autre produit, le Prednisone, permettait de ralentir la progression de la maladie mais ne prolongeait pas de façon significative la durée de vie des patients.

Takeda se dit cependant toujours engagé dans la cancérologie et le développement de traitements contre le cancer de la prostate.

C'est la deuxième fois en quelques mois que Takeda abandonne un médicament parvenu en "phase 3" de développement.

Cette étape correspond à la dernière phase d'essai précédant la délivrance des autorisations de mise sur le marché. Elle consiste en une série de tests cliniques sur un grand nombre de patients.

En décembre dernier, il avait renoncé au développement d'un nouveau traitement pour le diabète de type 2, le Fasiglifam (TAK-875), dont les tests cliniques avancés n'avaient pas non plus été concluants.

kap/ggy/jh

TAKEDA PHARMACEUTICAL

PLUS:hp