NOUVELLES

Washington demande à Cuba de libérer un Américain pour les funérailles de sa mère

18/06/2014 05:39 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont demandé à Cuba de libérer leur ressortissant Alan Gross, emprisonné pour espionnage, afin qu'il se rende aux funérailles de sa mère décédée mercredi.

M. Gross, 65 ans, arrêté en 2009 à Cuba, avait été condamné en 2011 à 15 ans de prison pour avoir introduit du matériel de transmission satellitaire interdit dans l'île communiste. Il est un ancien contractuel de l'agence fédérale américaine pour le développement internationale (USAID), une branche du département d'Etat.

Washington réclame régulièrement la libération de M. Gross et le département d'Etat lui a présenté mercredi ses "plus sincères et profondes condoléances" à la suite du décès de sa mère, 92 ans, emportée par un cancer du poumon selon sa famille.

"Nous trouvons évidemment tragique qu'il n'ait pas pu être chez lui, aux Etats-Unis, au chevet de sa mère mourante", a déploré la porte-parole du ministère, Jennifer Psaki. "Nous avons exhorté le gouvernement cubain à accorder à M. Gross une permission de sortie pour qu'il se rende aux Etats-Unis et qu'il soit avec sa famille pendant cette période de deuil", a déclaré Mme Psaki.

Elle n'a pas dit si Washington fournirait des garanties à La Havane pour que M. Gross retourne éventuellement à Cuba purger sa peine.

L'américain avait mis un terme en avril à une grève de la faim d'une dizaine de jours. Il entendait "protester contre le traitement inhumain" dont il s'estime victime et appelait Cuba et les Etats-Unis "à mettre un terme à ce supplice honteux". La Havane avait alors assuré qu'il était "en bonne condition physique", dans un état de santé "normal et stable".

Les Etats-Unis imposent depuis plus d'un demi-siècle un embargo commercial à Cuba. Les deux pays n'ont plus de relations diplomatiques officielles depuis 1961, mais entretiennent chacun une section d'intérêts qui fait office d'ambassade.

jkb-nr/bdx

PLUS:hp