NOUVELLES

États-Unis: un homme ayant menacé de tuer le président Barack Obama écope d'un an de prison

18/06/2014 04:43 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
FILE - In this June 25, 2013, file photo President Barack Obama wipes perspiration from his brow during an ambitious speech about climate change under a steaming hot sun at Georgetown University in Washington. Frustrated by a recalcitrant Congress, Obama has vowed to take climate change into his own hands and is starting to execute his plan to stem the warming of the earth. His plan is a complicated mix of rulemaking and federal permitting that’s tough to encapsulate in a neat sales pitch, and may be even tougher to put into action. But by going it alone and pledging to use his authority under existing laws, Obama has freed himself from the need to sell the plan to skeptical lawmakers. (AP Photo/Charles Dharapak, File)

SCRANTON, États-Unis - Un Américain qui avait menacé en ligne de tuer le président Barack Obama a été condamné mercredi à un an de prison.

Le bureau du procureur Peter Smith a indiqué qu'un juge fédéral en Pennsylvanie avait aussi condamné mercredi Nicholas Savino à deux ans de libération conditionnelle, en plus de se débarrasser de ses armes à feu et de ses munitions.

Savino avait plaidé coupable en mars d'avoir publié, sur le site Internet de la Maison-Blanche, une menace indiquant «Président Obama, qui êtes l'antéchrist, puisque vous avez violé la Constitution, vous allez démissionner ou être abattu».

Des procureurs fédéraux ont reconnu qu'il n'y avait aucune preuve que Savino prévoyait effectivement tuer le président. Trois armes à feu et environ 11 000 munitions ont été découvertes dans son logement et sa voiture. L'homme est emprisonné depuis août dernier, quelques jours après avoir publié la menace.

INOLTRE SU HUFFPOST

L'album-photos de leur mariage