NOUVELLES

Ukraine: l'OSCE demande la libération immédiate et sans conditions de ses observateurs

18/06/2014 01:46 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

L'OSCE a une nouvelle fois appelé mercredi depuis Tokyo à la libération "immédiate et inconditionnelle" de ses observateurs retenus dans l'est de l'Ukraine depuis plusieurs semaines.

A l'issue d'une réunion de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et de plusieurs pays asiatiques dans la capitale japonaise, l'ambassadeur américain auprès de cette organisme a lancé cet appel à la libération. Il a aussi accusé la Russie de continuer à envoyer des hommes et des armements en Ukraine.

"Dans les derniers jours et les dernières semaines, des combattants et des armes sont passés de Russie en Ukraine, nous ne voyons aucun effort (de la part de la Russie) pour arrêter cela", a déclaré l'ambassadeur Daniel Baer à des journalistes.

La veille, le vice-ministre ukrainien des Affaires étrangères, Sergiy Kyslytsya, avait formulé les mêmes accusations et réclamé des mesures "plus vigoureuses" contre la Russie qu'il avait accusée de "violer les principes" de l'OSCE.

"Des mesures plus vigoureuses sont nécessaires pour répondre aux violations par la Fédération de Russie des principes et engagements de L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe", avait-il déclaré.

Selon un responsable prorusse à Donestsk interrogé par l'AFP début juin, les deux groupes d'observateurs de l'OSCE disparus sont vraisemblablement dans la région de Lougansk. Ce responsable avait toutefois indiqué qu'il ignorait qui les retenait.

kh/jlh/kap/jh

PLUS:hp