NOUVELLES

Somalie: un attentat à la voiture piégée fait un mort dans un hôpital

18/06/2014 12:03 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

Un homme a été tué et sept personnes ont été blessées mercredi dans la capitale somalienne, Mogadiscio, lors d'un attentat à la voiture piégée perpétré dans l'enceinte d'un hôpital, a-t-on appris de source officielle.

La bombe a explosé dans l'enceinte de l'hôpital Keysansey, dans le nord de Mogadiscio, géré par le Croissant-Rouge somalien avec l'appui du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

"La bombe a explosé dans une voiture appartenant à un membre de notre personnel", a indiqué le vice-président du Croissant-Rouge somalien, Yusuf Hassan Mohamed, dans un communiqué. "Elle a explosé quand le moteur a été allumé par l'un de ses amis", un étudiant en médecine, "qui a été tué sur le coup", a-t-il ajouté.

"Nous ne connaissons pas les motifs de cet incident, ni si la cible était une personne ou bien l'hôpital lui-même", a réagi Patrick Vial, chef de la délégation du CICR en Somalie.

Le Croissant-Rouge somalien et le CICR ont lancé un appel pour que "les infrastructures de santé, leur personnel et leurs patients fassent l'objet d'une retenue spéciale".

"Les personnes qui fournissent et reçoivent des soins devraient être protégées en toutes occasions et non être visées par des attaques", ont-ils souligné.

L'attentat n'a pas été revendiqué mais Mogadiscio a été frappée ces derniers mois par de nombreuses attaques des insurgés islamistes shebab liés à Al-Qaïda, qui combattent le fragile gouvernement somalien soutenu par la communauté internationale.

Les shebab ont visé par le passé des sites stratégiques du pouvoir et des forces de sécurité. La force militaire de l'Union africaine (Amisom), forte de 22.000 hommes, a repris plusieurs localités aux insurgés, qui contrôlent néanmoins toujours de vastes zones rurales et privilégient désormais guérilla et attentats.

bur-sas-tmo/hm

PLUS:hp