NOUVELLES

Reclus depuis deux ans, Assange regarde le Mondial de foot et soutient l'Equateur

18/06/2014 11:49 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, confiné depuis deux ans à l'ambassade d'Equateur à Londres, a révélé mercredi qu'il regardait la Coupe du monde de football malgré des problèmes de réception, et soutenait l'équipe de ce pays d'Amérique du Sud.

"Je regarde la Coupe du monde, même si la réception dans ce bâtiment est assez difficile. Mais peut-être que cela rend aussi plus difficile la captation par des micros à travers les murs", a déclaré l'Australien lors d'une audio-conférence de presse organisée à la veille du deuxième anniversaire de son arrivée à l'ambassade le 19 juin 2012.

Interrogé sur l'équipe de football qui avait ses faveurs, il a répondu: "bien sûr l'Equateur, sans aucun doute, mérite de gagner la Coupe du monde". Ce pays "a une équipe tout à fait correcte", a-t-il ajouté, même s'il a estimé que les Brésiliens étaient "les vainqueurs les plus probables".

Le fondateur de WikiLeaks n'apportera donc pas son soutien à l'équipe de son pays d'origine --opposée aux Pays-Bas mercredi soir--, dont le gouvernement n'a "fourni aucune assistance de quelque sorte" pour l'aider depuis qu'il a trouvé refuge dans l'ambassade.

Julian Assange est reclus depuis deux ans dans l'appartement qui accueille l'ambassade d'Equateur, dans le quartier huppé de Knightsbridge à deux pas du magasin Harrods.

Il s'y est réfugié pour échapper à une extradition vers la Suède où il est accusé d'agressions sexuelles, qu'il nie. Il craint que l'exécution par le Royaume-Uni du mandat d'arrêt émis par la Suède n'entraîne son extradition vers les États-Unis, furieux de la publication par WikiLeaks de plus de 700.000 documents secrets.

alm/dh/cgu

PLUS:hp