NOUVELLES

Obésité, diabète: pas de message d'avertissement sur les sodas en Californie

18/06/2014 09:34 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

Un projet de loi obligeant les marques de sodas à apposer un message d'avertissement sanitaire sur leurs produits, le premier du genre, a été rejeté par les élus de Californie.

Le texte aurait forcé les producteurs de boissons sucrées à avertir leurs clients des dangers que fait peser une consommation trop élevée de sucre, comme le diabète ou l'obésité.

Adopté par le Sénat de Californie en mai dernier, le projet de loi a été rejeté mardi par la commission des Affaires sanitaires de l'Assemblée de l'Etat, selon le Los Angeles Times.

"Nous sommes au coeur d'une épidémie de diabète et d'obésité qui fait des ravages au sein de la population et fait monter en flèche les coûts des soins", a déclaré le sénateur Bill Monning, auteur du texte, devant la commission.

Selon ses défenseurs, le message d'avertissement aurait permis de mieux informer les consommateurs, mais le puissant secteur des sodas estimait injuste de mettre obésité et diabète sur le compte de leurs seuls produits.

Aux Etats-Unis, l'obésité affecte près d'un tiers des adultes et est le principal déclencheur du diabète de type 2. Environ 8% des Américains sont diabétiques.

A New York, l'ancien maire Michael Bloomberg avait tenté de limiter la taille des sodas individuels il y a deux ans, mais il s'était heurté à l'opposition des restaurateurs, cinémas et producteurs.

Au début du mois, la ville, sous l'égide de son nouveau maire Bill de Blasio, est retournée devant une cour d'appel pour essayer d'obtenir gain de cause.

dw/gde/sam

PLUS:hp