NOUVELLES

Mondial-2014 - L'Angleterre à quitte ou double

18/06/2014 08:15 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

Au lendemain de l'élimination de l'Espagne, un autre ténor européen, l'Angleterre, joue son avenir au Mondial-2014, jeudi face à l'Uruguay, alors que le vainqueur du duel Colombie-Côte d'Ivoire sera quasiment assuré d'accéder aux huitièmes de finale.

La journée s'achèvera (22h00 GMT) par l'opposition entre le Japon et la Grèce à Natal, dont le perdant hypothèquera sérieusement ses chances de poursuivre l'aventure au Brésil.

Dans le groupe D, la donne est assez simple. Battus lors du premier match, Anglais et Uruguayens qui s'affrontent à Sao Paulo (19h00 GMT à Sao Paulo) abattent déjà leur dernière carte sur la route des huitièmes de finale. Le vainqueur du duel Italie - Costa Rica de vendredi sera lui presque assuré d'accéder aux huitièmes.

L'Angleterre a quitté la moiteur de Manaus, au milieu de jungle amazonienne, pour Sao Paulo, à 2800 km de là. En quatre heures de vol, le sélectionneur Roy Hodgson a eu le loisir de rappeler les lacunes étalées par son équipe lors de la défaite face à l'Italie (2-1). D'abord son manque d'expérience, mais surtout le positionnement de Wayne Rooney.

Meilleur buteur en activité de l'équipe aux Trois Lions (39 buts en 93 sélections depuis 2003), l'attaquant de Manchester United doit-il jouer dans l'axe ? Ou bien doit-il être maintenu sur un côté, comme face aux Italiens ? La question divise l'Angleterre et perturbe son avant-match face aux Uruguayens.

Dans le camp uruguayen, les interrogations tournent également autour d'un attaquant. Le sélectionneur Oscar Tabarez, furieux après la défaite face au Costa Rica (3-1), pourrait être contraint de son atout majeur: Luis Suarez, meilleur buteur du championnat d'Angleterre avec Liverpool, mais convalescent après une opération à un genou en mai.

-Suarez le recours ?-

"C'est une possibilité. Je ne peux rien dire de plus", a balayé Tabarez, également contraint de se pencher sur sa défense, après le carton rouge reçu par Maxi Pereira face aux Costariciens et le forfait du capitaine Diego Lugano.

La journée devrait également permettre d'éclaircir la situation dans le groupe C. Le vainqueur de Colombie - Cote d'Ivoire (16H00 GMT) sera quasiment assuré d'atteindre les huitièmes, alors que le perdant de Grèce-Japon (22h00 GMT à Natal) aura de grandes chances de monter dans l'avion à l'issue du premier tour.

Le duel Colombie - Cote d'Ivoire s'annonce palpitant, tant les deux équipes ont affiché un visage séduisant lors de leur première sortie, respectivement face à la Grèce (3-0) et au Japon (2-1).

Surtout, les Ivoiriens ont l'occasion d'écrire une belle page de leur histoire, car en cas de succès ils seront quasiment assurés d'accéder pour la première fois aux huitièmes de finale d'un Mondial.

D'ailleurs, ils sont prêts à tout pour atteindre leur objectif et notamment à résister à la pression des nombreux supporteurs colombiens qui garniront les tribunes de Brasilia. "Dans notre tête, on est préparé à ça, souligne le milieu de terrain Cheik Tioté. Et le plus important, c'est de faire le boulot sur le terrain."

L'expérience de joueurs passés par les plus grands clubs européens, comme Didier Drogba, pourrait s'avérer précieuse.

"C'est le type de joueur qui peut changer le cours d'un match", reconnaissait l'entraîneur des "Eléphants" Sabri Lamouchi, après le succès face aux Japonais, scellé après l'entrée en jeu de son attaquant-vedette.

bur-pga/pgr/fbx

PLUS:hp