Les syndiqués municipaux ont manifesté mardi après-midi, notamment à Montréal et Québec, pour dénoncer le projet de loi sur les régimes de retraite des employés municipaux déposé la semaine dernière par le ministre Pierre Moreau.

À Montréal, ils étaient nombreux et bruyants pour dénoncer « un simulacre de négociations ».

Les manifestants ont brûlé leurs casquettes devant l'hôtel de ville. Après avoir éteint le feu, les pompiers ont arrosé l'édifice de la Ville à leur tour en signe de protestation.

« Les actions de mobilisation commencent. Ce n'est pas vrai qu'on va se faire voler nos régimes de retraite et qu'on ne fera rien. » — Marc Ranger, porte-parole du Front commun syndical des employés municipaux

Le porte-parole du Front commun syndical estime qu'« on veut faire porter le chapeau » de la « collusion et de la corruption » dans les municipalités aux syndiqués. « On ne laissera pas faire ça », a-t-il lancé.

« S'il y a des gens qui pensent qu'on fait du théâtre, ils verront dans les prochaines semaines », a avertit Marc Ranger.

« On va se faire entendre, on va se faire voir » dans plusieurs endroits de la province, avait prévenu plus tôt en journée Marc Ranger, qui parle au nom d'une coalition syndicale, représentant 65 000 employés municipaux.

Un peu partout au Québec, des policiers, pompiers, cols blancs et cols bleus ont fait du bruit pendant la pause de 14 h à 14 h 15.

« Ça fait des années que les syndicats disent qu'au niveau du déneigement et de la cueillette des déchets, il y a des problèmes, les contrats coûtent trop cher. Depuis quelque temps, on s'attaque aux conditions de nos employés municipaux, donc on est encore plus furieux », a affirmé M. Ranger lors d'un entretien avec Radio-Canada.

Mardi, le monde municipal a d'une même voix louangé le projet de loi qui établit les balises pour les discussions entre les Villes et les syndicats sur le partage des coûts et des déficits des régimes de retraite des employés municipaux.

Les maires des différentes villes insistent sur l'importance de respecter la capacité de payer des contribuables.

Qualifiant le projet de loi de « véritable hold-up », la coalition syndicale a pour sa part affirmé n'écarter aucun moyen pour le combattre dans les mois à venir, notamment par le biais de grèves illégales.

Loading Slideshow...
  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.

  • Des centaines d'employés municipaux ont manifesté, mardi après-midi, devant l'Hôtel de ville de Montréal pour dénoncer le projet de loi des régimes de retraite du ministre Moreau.


Loading Slideshow...
  • Le projet de loi a un nom

    Projet de loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite du secteur municipal, présenté par le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Pierre Moreau.

  • Déficit total

    Le gouvernement estime que le déficit total des régimes municipaux de retraite à prestations déterminées s'élève à 3,9 milliards de dollars. Le gouvernement espère renflouer les coffres de l'État, mais les mesures sont décriées par les syndicats.

  • Ville de Québec

    Le déficit des régimes de retraite pour Québec atteindra 620 millions de dollars à l'automne 2014, rapporte <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/06/11/deficit-regimes-de-retraites-ville-de-quebec_n_5483886.html" target="_blank">Radio-Canada.</a>.

  • Ville de Montréal

    Pour Montréal, le déficit est de 1,6 milliard de dollars.

  • 50-50

    Le partage des déficits passés, présents et futurs sera divisé entre employés et municipalités.

  • L'argent des contribuables

    Le ministre Moreau a martelé que les contribuables devaient payer pour les régimes de retraite, alors que la majorité d'entre eux n'en ont aucun.

  • Équité intergénérationnelle

    Il est estimé que 57% des déficits proviennent de l'époque où les retraités actuels étaient au travail. Ils seront donc mis à contribution pour éponger les pertes.

  • Coût maximal du régime

    Ce ne devra pas excéder 18 % de la masse salariale, ou 20 % dans le cas des policiers et des pompiers.

  • Début des négociations

    Le projet de loi prévoit le début des négociations au plus tard le 1er février 2015 et ce, pendant un an. Un prolongement de trois mois est possible, ce après quoi, un arbitre devra trancher dans les six mois. Cette décision sera sans appel.


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?