NOUVELLES

Mondial-2014/Focus - L'ange gardien Ochoa, le banc belge, la Suisse tête de série

17/06/2014 04:57 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Un banc belge décisif, un Ochoa extraterrestre dans les buts du Mexique et des Suisses qui s'interrogent sur leur classement Fifa, voilà les faits marquants de la journée de mardi au Mondial-2014 au Brésil.

FAIT DU JOUR: le banc belge décisif

Ils se nomment Fellaini et Mertens. Ils n'étaient pas titulaires dans les rangs de la Belgique contre l'Algérie. Ils sont entrés en jeu, ils ont marqué et permis aux "Diables Rouges" de renverser la situation alors qu'ils étaient menés 1 à 0 par les "Fennecs", battus finalement 2 à 1. Certes, Mertens a bien été aidé par une passe décisive de rêve d'Hazard, mais c'est tout de même un beau coaching gagnant pour le sélectionneur Marc Wilmots. "J'avais écrit sur le tableau +Le banc fera la différence+ et c'est ce qui s'est produit", s'est d'ailleurs félicité le sélectionneur belge.

JOUEUR DU JOUR: Ochoa, l'ange gardien

Guillermo Ochoa, gardien du Mexique, a réalisé un match somptueux face au Brésil. Il y a eu, entre autres, ce réflexe incroyable de la main droite sur une tête de Neymar en première période. Les commentateurs télé anglais n'ont pas manqué l'occasion de faire un parallèle avec le sauvetage de l'Anglais Gordon Banks face à Pelé lors du Mondial-1970, tout comme la Twittosphère. Le portier mexicain a aussi écoeuré Paulinho, puis de nouveau Neymar sur une volée pied gauche. Du grand art.

PHRASE DU JOUR: "Ce classement, personne n'y comprend rien"

La phrase est de Michel Pont, entraîneur-adjoint de la Suisse, à propos de la 6e place actuelle de son équipe au classement Fifa: "Ce classement, personne n'y comprend rien, nous les premiers. Mais nous l'acceptons avec plaisir, et nous en sommes fiers".

pgr/pga/dhe

PLUS:hp