NOUVELLES

Mondial-2014 - Le Brésil, en chantier, devra patienter

17/06/2014 05:07 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Les interrogations se renforcent autour de la Seleçao, après le match nul (0-0) face au Mexique et son gardien héroïque, Ochoa. Le Brésil a étalé des lacunes dans la construction et la finition, mardi pour son deuxième match dans le Mondial.

Par ailleurs, la Belgique a remporté son premier match aux dépens de l'Algérie (2-1), alors que la Russie fera son entrée dans le Mondial à Cuiaba (18h00 locales, 22h00 GMT, 00h00 française) face à la Corée du Sud.

Le match nul du Brésil ne remet pas en cause la qualification pour les huitièmes de finale, qui serait assurée en cas d'un succès sur le Cameroun, le 23 juin. Mais il contribue à renforcer les questions autour de la Seleçao, inconstante dans la construction et incapable de concrétiser ses nombreuses occasions.

Lors de sa première apparition face à la Croatie, le 12 juin en match d'ouverture, le Brésil avait laissé une impression mitigée. Il y eut certes la victoire (3-1), mais les enchaînements avaient été rares et, à l'exception de Neymar et Oscar, les individualités décevantes. Enfin, la polémique consécutive au penalty "obtenu" par Fred avaient jeté une ombre sur le succès.

Cinq jours plus tard, les Brésiliens ont étalé les mêmes lacunes, et notamment un manque de liant dans la construction. Bref, cette équipe est en chantier... Et la date de livraison, fixée au 13 juillet, approche.

"Notre équipe est chaque jour un peu mieux, constate l'entraîneur Felipao. Mais n'attendez pas que le Brésil soit seul en son royaume."

Parmi les empêcheurs de danser en rond, les Brésiliens ont trouvé une équipe bien organisée. Et surtout un gardien, Guillermo Ochoa... Après avoir passé les deux dernières saisons dans l'anonymat de l'AC Ajaccio (L1), où il surclassait souvent partenaires et adversaires, il a cette fois repoussé toutes les tentatives brésiliennes. Signant au passage un arrêt de légende sur une tête de Neymar, en milieu de première période.

Les exploits d'Ochoa permettent aux Mexicains, victorieux du Cameroun (1-0), d'envisager eux aussi d'accéder en 8e de finale. Tout devrait se jouer le 23 juin face à la Croatie.

- La Belgique renversante -

Par ailleurs, la Belgique, très attendue, a fait ses grands débuts dans ce Mondial-2014 face à l'Algérie. Les "Diables Rouges" se sont imposés (2-1) en renversant le cours d'un match mal engagé après un penalty accordé aux "Fennecs" et réussi par Feghouli.

Les Belges peuvent dire merci à Hazard, symbole de la génération dorée, qui s'est réveillé en seconde période. Le meneur de Chelsea est au départ de l'action de l'égalisation de Fellaini, puis fait tout le travail pour permettre à Mertens d'inscrire le but de la victoire. Marc Wilmots pouvait être satisfait. "Coach Vahid" Halilhodzic, à la tête de l'Algérie, pouvait ruminer sa frustration, bras croisés, resté assis sur le banc après le coup de sifflet final.

La Russie jouera elle son premier match du Mondial contre la Corée du Sud à Cuiaba. Ces deux équipes sont les dernières à ne pas encore avoir joué un match au Brésil dans le tournoi.

La Russie, hôte du Mondial-2018 et inspirée par le sélectionneur italien Fabio Capello, aura fort à faire face à la Corée du Sud, habituée des phases finales et guidée par son idole Hong Myung-bo.

bur-pga/pgr/dhe/sk

PLUS:hp