NOUVELLES

Conduite de l'avenir : 6 fonctions automobiles inédites

06/06/2014 04:28 EDT | Actualisé 12/06/2014 12:18 EDT
Coneyl Jay via Getty Images

La conduite automobile ne se limite plus au simple fait de se rendre du point A au point B. Nos voitures sont maintenant des lieux de rendez-vous musicaux, voire des appartements sur roues (avec sièges chauffants). On n’arrête pas le progrès, dit l’adage, et si vous êtes impressionné par les avancées technologiques d’une voiture moyenne, attendez de voir ce qui se pointe à l’horizon. Voici un aperçu du monde de demain.

Conduite de l'avenir : 6 fonctions automobiles inédites

Voitures sans conducteur

Vous êtes trop fatigué pour terminer ce long trajet sur le chemin du retour? Alors, vous n’avez qu’à programmer votre voiture, et c’est elle qui se chargera de l’affaire. La voiture, guidée par un système de capteurs et de caméras, vous conduira à votre destination en toute sécurité. Et ces véhicules nouveau genre pourraient prendre les rues d’assaut beaucoup plus rapidement que vous le croyez.

En effet, la Bretagne a déjà commencé à essayer ces voitures, qui se retrouveront inévitablement sur les voies publiques. Le pays n’est toutefois pas le premier à le faire — certains États américains ont aussi commencé à tester ce type de véhicules et adopter des lois à cet effet.

Voitures vraiment intelligentes

Si on peut fabriquer une voiture qui se conduit toute seule, pendant qu’on y est, pourquoi ne pas en créer une qui apprend sur la route? Dignes d’un roman de science-fiction, ces voitures pourront recueillir et analyser des données à propos de vous et prédire l’endroit où vous souhaitez aller avant même que vous braquiez les roues dans une direction en particulier.

Plus encore, les fabricants d’automobiles développent présentement des systèmes qui maximisent l’économie de carburant et d’énergie en contrôlant tous les systèmes électriques.

Surveillance du conducteur

Dans un avenir rapproché, si les voitures se contrôlent d’elles-mêmes, elles pourront en plus vous surveiller. Certains conducteurs prennent la route alors qu’ils sont distraits, fatigués, voire en état d’ébriété, et cela peut provoquer des accidents. L’Université de Leicester travaille donc à la mise au point d’un système qui utilise des lumières à DEL pour déterminer si un conducteur est distrait ou non.

En d’autres mots, si la voiture détecte un conducteur distrait, elle prendra des mesures préventives pour assurer sa sécurité et celle des autres. Cela pourrait inclure de ralentir, se ranger au bord de la route ou même refuser de démarrer. Côté santé, les voitures pourront aussi surveiller les fonctions corporelles vitales et agir en conséquence si un conducteur a une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Coussins gonflables externes

Les voitures sont dotées de coussins gonflables depuis des décennies — à l’intérieur. La prochaine étape, c’est des coussins externes. L’entreprise TRW Automotive, qui œuvre dans le domaine de l’électronique de sécurité, met les coussins gonflables externes à l’épreuve. Le concept repose sur le fait que si une collision est détectée (voir les voitures intelligentes), les coussins se déploieraient avant l’impact pour protéger la voiture, le conducteur et les piétons.

Stockage d’énergie

Non, on ne parle pas de plus gros réservoirs de carburant. On parle plutôt de convertir la voiture en une grosse batterie capable de stocker de l’énergie solaire ou cinétique. À l’heure actuelle, plusieurs compagnies européennes cherchent des moyens de transformer les panneaux latéraux en batteries d’appoint. Ainsi, l’énergie solaire ou la puissance générée par le freinage serait recueillie, stockée et utilisée pour recharger la batterie de la voiture, au besoin.

Communication de véhicule à véhicule ou les voitures parlantes

Vous souvenez-vous de K.I.T.T., la voiture parlante de Knight Rider? (Vient-on juste de dévoiler notre âge?) K.I.T.T. aidait à combattre le crime et plaisantait avec son conducteur, mais à l’avenir, les voitures pourront échanger entre elles et les rues sur lesquelles elles se trouvent. Elles partageront de l’information sur le trafic, la météo, voire les distances qui les séparent, avec l’ultime but d’accroître la sécurité routière.

La technologie n’a pas encore été pleinement déployée, mais à Ann Arbor, au Michigan, elle est au banc d’essai dans le cadre d’un programme dirigé par le ministère des Transports des États-Unis en collaboration avec l’Université du Michigan.

Maintenant que vous savez ce que l’avenir vous réserve, profitez-en pour parfaire votre sélection musicale. Un tempo qui tient la route avec une voiture sans conducteur, ça dépasse la limite?