NOUVELLES

Fin des poursuites d'Al-Jazeera contre AT&T aux Etats-Unis

10/06/2014 03:30 EDT | Actualisé 10/08/2014 05:12 EDT

Une plainte déposée aux Etats-Unis par la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera contre le poids lourd américain des télécoms AT&T a été classée sans suite, selon un document judiciaire consulté mardi.

Le groupe qatari avait lancé l'été dernier, juste après les débuts aux Etats-Unis de sa chaîne d'informations Al-Jazeera America, une action en justice contre AT&T qui avait décidé de ne pas la diffuser aux quelque cinq millions d'abonnés de ses services de télévision.

Un document du tribunal du Delaware (est) indique mardi que "toutes les plaintes (d'Al-Jazeera America contre AT&T) sont classées sans suite".

Il ne donne aucun détail sur les raisons de cette décision, mais un autre document judiciaire datant de la semaine dernière évoque des efforts des deux parties "pour finaliser un règlement à l'amiable".

Contactés par l'AFP, ni AT&T ni Al-Jazeera n'ont voulu faire de commentaires.

La chaîne financée par le groupe qatari Al-Jazeera avait démarré en août 2013 aux Etats-Unis à grand renfort de publicités et en promettant un journalisme approfondi.

Elle avait promis au départ d'être accessible pour 40 millions de ménages américains, un chiffre porté à 55 millions quelques mois plus tard grâce à un accord de diffusion avec les câblo-opérateurs Time Warner Cable (TWC) et Bright House Networks, qui lui avait notamment permis d'accéder aux importants marchés de New York et Los Angeles.

soe/lo/bdx

TIME WARNER CABLE

PLUS:hp