NOUVELLES

Entre 20 et 25.000 délégués attendus pour la conférence "Paris climat 2015"

10/06/2014 11:07 EDT | Actualisé 10/08/2014 05:12 EDT

Jusqu'à 25.000 délégués sont attendus pour la conférence de l'ONU sur le climat à Paris fin 2015, où 195 pays doivent sceller un accord pour limiter le réchauffement de la planète, a indiqué mardi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

En ajoutant la participation de personnes non accréditées, ce sont "40 à 50.000 personnes de 195 pays qui sont attendues" du 30 novembre au 11 décembre 2015, a ajouté M. Fabius, à l'occasion d'une visite du site du Bourget, au nord de Paris, qui accueillera la conférence.

La dernière conférence onusienne sur le climat, en décembre dernier à Varsovie, avait attiré près de 12.000 délégués.

En 2009, la COP (conférence des parties) de Copenhague, avait réuni 26.600 participants officiels. Précédée d'une forte prise de conscience au niveau mondial des enjeux climatiques, elle avait eu l'ambition de conduire à un accord majeur qui n'avait finalement pas vu le jour.

La France, en tant que pays hôte du rendez-vous de 2015, déploie d'ores et déjà d'intenses efforts diplomatiques pour qu'un accord ambitieux soit finalisé car, a rappelé Laurent Fabius, "il faut agir aujourd'hui pour éviter les catastrophes demain".

Une réunion intermédiaire se déroule actuellement à Bonn (Allemagne) jusqu'au 15 juin pour ébaucher le contenu de l'accord, avant la conférence annuelle fin 2014, organisée cette année à Lima.

Au premier semestre 2015 au plus tard, chaque pays devra annoncer sa contribution à l'effort mondial de réduction des gaz à effet de serre et les moyens d'y parvenir.

"Les gaz à effet de serre restent des dizaines, et pour certains des centaines d'années dans l'atmosphère, voilà pourquoi les réduire est une urgence, en partie à cause de cet aspect irréversible", a plaidé le climatologue Hervé Le Treut, lors de la réunion du comité de pilotage de "Paris climat 2015" au Bourget.

ces/dab/thm/gg

PLUS:hp