NOUVELLES

24 Heures du Mans - Les forces en présence

10/06/2014 07:27 EDT | Actualisé 10/08/2014 05:12 EDT

Sur les 55 voitures invitées à participer à la 82e édition des 24 Heures du Mans automobiles, 54 sont réparties dans trois grandes catégories définies par l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) et une, la Nissan Zeod-RC, sera dans le stand des nouvelles technologies:

LMP1 (9 voitures, dont 7 en LMP1-H et 2 en LMP1-L): la catégorie-reine, avec les candidats à la victoire au classement général, tous engagés dans des prototypes fermés. Cette année, Audi, qui vise une 13e victoire au Mans, aligne trois R18 e-tron quattro hybrides à moteur diesel, alors que Toyota, qui n'a encore jamais gagné au Mans, revient avec deux TS040 Hybrid à moteur essence, et que Porsche fait son retour en LMP1, 16 ans après sa victoire de 1998, avec deux 919 Hybrid. Pour compléter le plateau, dans la sous-catégorie LMP1-L, l'écurie suisse Rebellion aligne deux nouvelles R-One, à moteur Toyota non-hybride, qui vont essayer de rentrer dans le Top 5 en cas de défaillance de quelques vedettes.

LMP2 (17): c'est la catégorie la plus ouverte, celle des prototypes plus légers et un peu moins puissants, ouverts ou fermés, avec cinq marques de châssis dont trois françaises (Alpine, Ligier et Oreca, Morgan et Zytek) et trois marques de moteurs. Nissan équipe les trois quarts du plateau (13 voitures) devant Judd (3) et Honda (1). Aucun favori dans cette catégorie où apparaît cette année, pour la première fois, le Sébastien Loeb Racing. Les voitures sont très proches en performance et le niveau de pilotage est de plus en plus relevé, grâce à un cocktail détonant entre jeunes issus de la monoplace et "gentlemen-drivers" expérimentés.

GTE (28), dont 9 GTE-Pro et 19 GTE-Am: la catégorie GT Endurance est la plus fournie, avec en GTE-Pro des modèles récents pilotés par des pilotes plus cotés, dont quelques retraités de la F1 (Giancarlo Fisichella, Bruno Senna, Jan Magnussen). C'est là que se disputera l'autre combat de titans de cette 82e édition, entre des Ferrari, des Porsche, des Corvette et des Aston Martin qui peuvent toutes être assimilées à des voitures d'usine. En GTE-Am, le niveau général des pilotes est moins élevé et les voitures plus anciennes, alignées par des écuries privées dans lesquelles la passion remplace souvent l'argent. Pour ses débuts au Mans, l'objectif de l'ancien gardien de but de l'équipe de France de football Fabien Barthez, champion du monde 1998, est de terminer.

CDNT (1): dans le stand réservé aux nouvelles technologies et à l'innovation, Nissan va faire un retour remarqué avec la Zeod-RC, à propulsion hybride, qui portera le numéro zéro. Deux ans après le passage mémorable de la Delta Wing, une fusée ultra-légère à trois roues qui avait fait beaucoup de jaloux dans les services marketing, le but de la Nissan Zeod-RC est de boucler un tour complet (13,629 km), en course, en n'utilisant que de l'énergie électrique.

dlo/ig

PLUS:hp