NOUVELLES

Syrie: le Qatar appelle à un cessez-le-feu pour préserver l'unité du pays

09/06/2014 06:14 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre du Qatar, cheikh Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al-Thani, a pressé lundi le Conseil de sécurité de l'ONU d'agir pour imposer un cessez-le-feu en Syrie et régler la crise qui menace "l'unité" de ce pays.

"Il incombe à la communauté internationale, notamment au Conseil de sécurité, d'agir d'urgence pour adopter une résolution sur un cessez-le-feu et préserver la sécurité du peuple syrien", a déclaré cheikh Abdallah à l'ouverture du 11e forum sur les relations entre les Etats-Unis et le monde islamique.

"La crise syrienne constitue un danger réel pour l'unité de la Syrie et pour la sécurité et la stabilité de l'ensemble de la région" du Moyen-Orient, a ajouté le Premier ministre dont le pays soutient la rébellion, en guerre contre le régime du président Bachar al-Assad.

La révolte, déclenchée en mars 2011 dans la foulée du Printemps arabe, a basculé au fil des mois dans une guerre totale qui a fait plus de 162.000 morts, déraciné neuf millions de personnes et laissé le pays en ruines.

"La situation nécessite la conjugaison des efforts pour mettre fin à l'effusion du sang (...) et réaliser les aspirations légitimes du peuple syrien", a encore dit le responsable qatari.

Le Conseil de sécurité n'a pas réussi jusqu'ici à faire passer ses projets de résolution sur la Syrie, bloqués à chaque fois par la Russie et la Chine, alliées du régime de Bachar al-Assad.

L'ex-médiateur de l'ONU en Syrie Lakhdar Brahimi a mis en garde contre une "deuxième Somalie" en Syrie et une "explosion de toute la région" autour, si aucune solution n'est trouvée, dans un entretien paru ce weekend.

bur/tm/faa

PLUS:hp