NOUVELLES

Mondial-2014 - Avec Matuidi et Cabaye, le milieu Bleu est d'attaque

09/06/2014 09:38 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

A l'image des buteurs Matuidi et Cabaye, les milieux de terrain de l'équipe de France ont montré qu'ils montaient en puissance et qu'ils étaient proches de leur meilleur niveau, dimanche à Lille, lors du dernier match de préparation au Mondial face à la Jamaïque (8-0).

Auteur de trois des huit buts, deux pour Blaise Matuidi et un pour Yohan Cabaye, et très présents physiquement, à l'image de Sissoko, les joueurs de l'entre-jeu ont été très tranchants sur la pelouse du Stade Pierre-Mauroy. De bon augure une semaine avant de débuter la compétition contre le Honduras, dimanche, à Porto Alegre.

Après deux premiers matches de préparation face à la Norvège (4-0) et au Paraguay (1-1) sans éclat au milieu de terrain, ce secteur-clé de l'équipe a affiché un bien meilleur visage.

Même si l'adversaire était faible, les milieux ont été sérieux défensivement, ont soigné la relance et se sont souvent retrouvés aux avant-postes pour apporter le surnombre.

Cabaye a ouvert le score à la 17e minute et a continué d'afficher ses progrès sur le plan physique par rapport au début de la préparation, lui qui n'a pas énormément joué depuis janvier avec le Paris SG.

"On a montré de bonnes choses. On a beaucoup travaillé et là, on est bien. J'ai récupéré du rythme", s'est réjoui l'ancien joueur de Lille qui a été acclamé dimanche par le public nordiste.

Matuidi, qui reste à l'inverse sur une saison pleine avec le PSG (52 matches, 7 buts), ne semble pas accuser le coup physiquement et a de nouveau été l'un des meilleurs Bleus.

- Temps de jeu pour les remplaçants -

Il a inscrit son premier doublé en sélection, d'une frappe à ras-de-terre puis d'un tacle glissé à la réception d'un centre, et a également délivré une passe décisive à Benzema.

"Personnellement, je me sens bien, je me suis bien préparé. Je suis satisfait de ce premier doublé en Bleu. J'essaie de faire le maximum. Si je peux être aux avant-postes, je le fais. Je suis milieu défensif en priorité, mais j'ai cette liberté, c'est pour ça que j'ai ce volume de jeu", a expliqué l'ancien Stéphanois.

En l'absence de Paul Pogba, ménagé après avoir reçu un coup à la hanche contre le Paraguay le 1er juin, c'est Moussa Sissoko qui a complété le trio dimanche.

Le joueur de Newcastle a fait étalage de ses qualités athlétiques et a effectué de nombreux raids même s'il a toutefois manqué de précision dans le dernier geste.

Entrés en seconde période respectivement à la place de Cabaye et Matuidi, Mavuba et Pogba se sont eux aussi mis au diapason.

Le joueur du Losc, accueilli très chaleureusement par le public, n'a pas eu beaucoup d'interventions à réaliser devant la défense mais il s'est montré vigilant.

Quant au milieu de la Juventus, très bon mais parfois gourmand et inattentif lors des deux premiers matches de préparation, il a profité de ses vingt minutes sur la pelouse pour faire encore montre de son aisance technique et de ses qualités physiques.

Enfin, en fin de partie, le nouveau venu Morgan Schneiderlin a pu honorer sa première sélection.

"Je savais que si le résultat était en notre faveur, j'aurai un peu de temps de jeu. Donc, merci au sélectionneur et aux autres joueurs. Je n'ai pas joué beaucoup de ballons, mais c'est bien quand même", a réagi le joueur de Southampton.

La vérité de la compétition est bien différente de celle des matches amicaux, mais les Bleus se sont envolés lundi pour le Brésil avec des certitudes dans toutes les lignes.

nb/stt/sk

PLUS:hp