NOUVELLES

Maroc: près de 30 tonnes de résine de cannabis saisies à Casablanca (presse)

09/06/2014 06:00 EDT | Actualisé 09/08/2014 05:12 EDT

Près de 30 tonnes de résine de cannabis ont été saisies par les autorités au cours des derniers jours à Casablanca, la capitale économique du Maroc, soit l'une des plus importantes découvertes des dernières années dans le royaume, a annoncé lundi la presse locale.

Cette saisie de chira (résine de cannabis), en plusieurs étapes, a atteint 29 tonnes selon le quotidien Assabah. Le journal Annass parle lui de 28,5 tonnes. Sa valeur est estimée à quelque 25 millions d'euros.

Elle est le résultat d'une enquête lancée par la Police judiciaire (BNPJ), informée de la préparation d'une "opération de grande envergure de trafic de drogue via le port de Casablanca vers un pays arabe", a déclaré le chef de la BNPJ, Abdelhak Khayyam, cité par l'agence MAP.

Les investigations ont permis l'arrestation de deux quinquagénaires dont le principal responsable du réseau, mais aussi de découvrir de l'argent --pour un montant non précisé-- "en monnaie locale (dirham), en euros et en rial saoudien".

De même source, une quinzaine de téléphones mobiles, dont un satellitaire, deux voitures berlines et "de nombreux documents contrefaits" permettant de réaliser le trafic "sous couvert de sociétés fictives" ont également été saisis.

La principale cargaison (plus de 16 tonnes) a été découverte vendredi à la suite du contrôle d'un conteneur de 40 pieds dans le port de Casablanca, mégalopole de cinq millions d'habitants. A destination de la Libye selon Annass, elle était dissimulée dans "329 rouleaux en plastique et tubes de canalisations".

La valeur de cette seule saisie est d'environ 15 millions d'euros.

A la faveur de cette première découverte et des interrogatoires, 7 à 8 tonnes ont par la suite été découverts par la PJ de Casablanca dans un entrepôt de la ville.

Le Maroc est l'un des principaux producteurs de cannabis au monde, même si, selon des chiffres officiels, la superficie cultivée a baissé de 60% en dix ans et serait d'environ 50.000 hectares.

En 2012, plus de 250 tonnes de drogue, essentiellement du haschisch, avaient été saisies par les autorités du royaume. Etabli en 2009, le record de saisie dans le port de Casablanca est de 32,3 tonnes.

L'an dernier, les autorités espagnoles avaient en outre annoncé avoir mis la main sur des quantités record de haschish, dont 32 tonnes dans le port d'Algésiras, dissimulées dans un camion venant du Maroc.

gk-jm/faa

PLUS:hp