NOUVELLES

Nigeria: un soldat tué en tentant d'empêcher un attentat-suicide

08/06/2014 02:18 EDT | Actualisé 08/08/2014 05:12 EDT

Un soldat nigérian a été tué dimanche en tentant de déjouer un attentat-suicide dans le nord-est du pays, quand la bombe que transportait une femme a explosé au moment de son interpellation, a annoncé l'armée nigériane.

Des soldats qui gardaient l'entrée d'une caserne de Gombe, capitale de l'Etat du même nom, ont interpellé une femme cachant sous son hijab un engin explosif, qui tentait d'entrer dans la caserne, a déclaré le porte-parole des armées, Chris Olukolade, dans un communiqué. La femme a aussi été tuée par l'explosion.

"Elle était en train d'être fouillée quand la bombe a explosé, tuant cette dame. Malheureusement, un des soldats menant la fouille est mort également et un autre a été blessé dans l'explosion" a-t-il ajouté.

Gombe a déjà été la cible d'un attentat à la voiture piégée jeudi devant la résidence du gouverneur, tuant les deux hommes qui se trouvaient dans le véhicule ainsi que deux soldats qui gardaient la résidence.

On ignore encore si l'attentat de jeudi avait des motivations politiques et en particulier si elle était l'oeuvre du groupe islamiste armé Boko Haram, dont les attaques, qui ont fait des milliers de morts depuis 2009, se sont multipliées ces dernières semaines.

Gombe est frontalier des Etats de Borno, Yobe et Adamawa, tous trois sous état d'urgence depuis plus d'un an pour tenter de mettre fin à l'insurrection islamiste qui sévit dans ces trois Etats du Nord-est.

ola-cdc/jpc

PLUS:hp