NOUVELLES

Les 5 talibans de Guantanamo affirment se conformer à l'accord sur leur libération

08/06/2014 05:38 EDT | Actualisé 08/08/2014 05:12 EDT

Les cinq talibans libérés de Guantanamo en échange de l'élargissement d'un soldat américain se sont engagés à respecter l'accord entre leur mouvement et le Qatar, le pays du Golfe où ils doivent rester un an.

Washington a remis en liberté le 31 mai cinq cadres du régime taliban (1996-2001) emprisonnés à Guantanamo en échange de Bowe Bergdahl, seul prisonnier de guerre américain, qui était lui détenu depuis cinq ans par les rebelles islamistes afghans.

Les ex-prisonniers talibans ont affirmé dans un communiqué publié vendredi sur le site de leur mouvement qu'ils se conformaient à l'accord avec le Qatar, pays médiateur pour leur libération.

"Nous voulons rassurer toutes les parties que nous restons engagés par l'accord conclu entre l'émirat islamique (taliban) et le gouvernement du Qatar pour notre libération", y expliquent-ils, appelant à la libération de tous les talibans détenus à Guantanamo.

Les termes de l'accord ne sont pas connus, mais les cinq ex-responsables talibans, considérés comme toujours influents, doivent rester un an sur le territoire qatari selon des sources concordantes.

Alors que des élus américains ont prévenu que les cinq hommes pourraient reprendre du service dans l'insurrection en Afghanistan, le président Barack Obama a assuré que les Etats-Unis "garderaient un oeil sur eux".

A l'annonce de leur libération, les républicains américains avaient vivement critiqué l'administration démocrate, coupable à leurs yeux d'avoir enfreint la loi et de mettre en danger les militaires et civils américains dans les zones de conflits.

bur/lyn/tm/cbo

PLUS:hp