NOUVELLES

L'Arabie saoudite s'apprête à lancer son 1er fonds souverain

07/06/2014 06:49 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT

L'Arabie saoudite, géant pétrolier, s'apprête à lancer un fonds souverain pour gérer ses excédents budgétaires tirés du renchérissement des cours du brut et estimés à des centaines de milliards de dollars, a rapporté samedi l'agence officielle Spa.

Ce fonds souverain sera le premier du royaume, dont les réserves en devises sont gérées jusqu'à présent par sa Banque centrale (SAMA) notamment par des placements aux Etats-Unis, généralement sous forme de bons du Trésor américain.

Un projet de statut de ce "Fonds de réserves nationales" devrait être discuté par le Majlis al-Choura, ou conseil consultatif, lors de ses réunions prévues lundi et mardi à Ryad, a indiqué l'agence.

"Ce fonds souverain aura la charge d'investir les réserves de l'Etat" pour "assurer la stabilité financière du royaume", a déclaré le président de la commission des Affaires financières du Majlis al-Choura, Saad Mareq, cité par le quotidien saoudien Asharq Al-Awsat.

Selon le journal, le fonds devrait démarrer avec un capital représentant 30% des excédents budgétaires cumulés au fil des années par le royaume, premier exportateur de brut dans le monde.

L'Arabie saoudite s'est constituée d'importantes réserves en devises, amassées grâce à l'envolée des cours du brut sur le marché international.

Ces avoirs cumulés sont estimés à quelque 700 milliards de dollars par les milieux financiers en l'absence de statistiques officielles.

Rien qu'au cours des trois dernières années, le royaume a annoncé des excédents budgétaires de quelque 232 milliards de dollars: 81 milliards de dollars en 2011, 103 milliards de dollars en 2012 et 48 milliards de dollars l'an dernier.

bur/tm/cco

PLUS:hp