NOUVELLES

Moncton: la GRC fouille une zone boisée pour découvrir des indices

07/06/2014 04:32 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT
Steve Russell via Getty Images
MONCTON, NB- JUNE 6 - A RCMP officer directs a pair of girls across the street near a shot up unmarked police car on Islington Street near Mailhot as police continue to gather evidence after suspected gunman Justin Bourque was arrested late in the night for the allegedly killing three Mounties in Moncton. June 6, 2014. Steve Russell/Toronto Star (Steve Russell/Toronto Star via Getty Images)

MONCTON, - Les policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont fouillé un champ et un secteur boisé à Moncton samedi, près de l'endroit où l'homme soupçonné d'avoir tué trois de leurs collègues a été arrêté la veille.

Quelques dizaines d'agents ont recherché des indices derrière une zone résidentielle.

Justin Bourque, un individu âgé de 24 ans, fait face à trois chefs d'accusation de meurtre au premier degré et de deux autres chefs de tentative de meurtre à la suite de la fusillade de mercredi soir. Il a comparu dans une salle bondée du palais de justice de Moncton, vendredi, alors que d’importantes mesures de sécurité avaient été mises en place. Bourque doit revenir devant le tribunal le 3 juillet.

Une partie de la ville de Moncton a été paralysée pendant près de 30 heures, le temps que les policiers retrouvent Bourque. Les citoyens devaient rester à l'abri, derrière des portes verrouillées, durant l'opération.

L'homme s'est finalement rendu sur la pelouse d'une maison située près du champ où ont eu lieu les fouilles.

Trois personnes ont perdu la vie dans cette affaire. Les victimes sont le gendarme Douglas James Larche, âgé de 40 ans, de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick, le gendarme David Ross, âgé de 32 ans, originaire de Victoriaville au Québec ainsi que le constable Fabrice Georges Gevaudan, âgé de 45 ans, originaire de Boulogne-Billancourt en France.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fusillade à Moncton (4-5 juin 2014)