NOUVELLES

F1: le Grand Prix du Canada au calendrier jusqu'en 2024

07/06/2014 12:25 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT

Le Grand Prix du Canada de Formule 1 est assuré d'être au calendrier jusqu'en 2024, ont annoncé samedi les organisateurs qui ont officialisé la signature d'un nouveau contrat de financement portant sur dix ans.

Les gouvernements du Canada et du Québec, la ville de Montréal et Tourisme Montréal se sont engagés à verser un montant global de 187 millions de dollars canadiens (125 M EUR) à Formula One Management (FOM), la société d'exploitation et d'organisation de la F1 toujours dirigée par Bernie Ecclestone, actuellement jugé pour corruption au tribunal de Munich (Allemagne).

L'accord, finalisé vendredi soir après des mois de négociations, prévoit également la modernisation du circuit Gilles-Villeneuve demandée par la FOM. Elle portera principalement sur le paddock, les stands et les infrastructures médicales.

Ces travaux, qui devront être achevés pour le GP de 2017, seront financés par la ville de Montréal qui va investir entre 25 et 40 millions de dollars canadiens, a précisé le maire Denis Coderre.

"Le GP du Canada fait partie du patrimoine de Montréal, de son ADN, mais nous n'étions pas prêts à payer n'importe quel prix, c'est pourquoi cela nous a pris du temps", a expliqué le maire de Montréal.

"C'est un investissement en termes de création d'emploi et de dynamisme économique. Quand Montréal va bien, le Québec se porte mieux", a ajouté Robert Poëti, le ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal au gouvernement québécois.

Pour 2015, le montant de la redevance versée à la FOM sera de 17 millions de dollars canadiens (11,4 M EUR), soit le coût de la venue du plateau de F1, ce qui est très raisonnable par rapport à d'autres pays présents au calendrier de la F1. Une indexation de 2% par an sera prévue au cours des neuf prochaines années du contrat.

jr/dlo/ig

PLUS:hp